À Conques, les jeunes des Francas surpassent leurs peurs

Abonnés
  • L’opération, portée par Aveyron culture, a été une réussite au vu de l’enthousiasme général.
    L’opération, portée par Aveyron culture, a été une réussite au vu de l’enthousiasme général.
Publié le

À l’issue d’une semaine de préparation, les enfants, originaires du Decazevillois, ont présenté samedi 24 juillet, deux histoires travaillées avec la conteuse Joëlle Anglade pour une prestation baptisée "Même pas peur".

D’un côté, un contexte sanitaire oppressant, anxiogène pour petits et grands ; de l’autre, un cadre, celui de Conques, souvent propice au frémissement avec ses représentations de l’enfer, des péchés capitaux et son bestiaire peuplé de créatures effrayantes. Tous les ingrédients étaient réunis, cette semaine dans le cadre d’un séjour d’enfants encadré par les Francas, pour monter un petit spectacle de contes, joué ce samedi à Conques et baptisé "Même pas peur".

D’autant que pour ce faire, les 12 jeunes âgés de 9 à 12 ans ont reçu le soutien de la pétillante Joëlle Anglade, conteuse professionnelle originaire de Millau. L’artiste a commencé par lister les peurs des enfants : mort, maladie, misère, violence, guerre… "Ce sont toujours les mêmes peurs", explique Joëlle Anglade, qui a laissé les jeunes choisir deux contes parmi son "catalogue" personnel.

Le premier, intitulé "Misère", raconte l’histoire d’un bûcheron et de sa femme contraints de côtoyer, au quotidien, la misère. Elle est, dans cette histoire, incarnée par une femme dont ils vont tenter de se débarrasser… Le second conte, "la Soupe au caillou", met en scène un soldat de retour de la guerre qui aura le plus grand mal à trouver gîte et couvert sur la route du retour chez lui.

Sur une dizaine d’heures au long de la semaine, les enfants ont travaillé sur ces contes dont ils ont appris les textes mais aussi élaboré la mise en scène.

En concurrence avec la piscine

"Je les ai amenés à la porte, et je les ai laissés s’approprier les textes", explique Joëlle Anglade, qui a fini par recueillir l’adhésion de tous les enfants, en concurrence qu’elle était avec - notamment - les animations ludiques ou la piscine. "J’arrivais comme un cheveu sur la soupe", s’amuse la conteuse, visiblement ravie ce samedi, au même titre que les enfants, à l’heure de présenter ces deux contes à leurs familles, dans les locaux de la mairie de Conques-en-Rouergue.

L’opération, portée par Aveyron culture, a été une réussite au vu de l’enthousiasme général, du côté de la scène comme de celui du public.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

784000 €

Domaine composé de trois bâtisses : Maison Pierres et toit de lauzes compr[...]

380000 €

Il s'agit d'un ensemble immobilier dans un secteur touristique très promett[...]

179180 €

EXCLUSIVITE Situé non loin du chemin de St Jacques de Compostelle et du vi[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?