Covid : la manifestation anti-pass sanitaire rassemble 800 personnes dans les rues de Rodez

  • Les anti pass sanitaires ont manifesté pour leurs libertés, dans les rues de Rodez, au son de la musique.
    Les anti pass sanitaires ont manifesté pour leurs libertés, dans les rues de Rodez, au son de la musique.
  • Les anti pass sanitaires ont manifesté pour leurs libertés, dans les rues de Rodez, au son de la musique.
    Les anti pass sanitaires ont manifesté pour leurs libertés, dans les rues de Rodez, au son de la musique.
  • Les anti pass sanitaires ont manifesté pour leurs libertés, dans les rues de Rodez, au son de la musique.
    Les anti pass sanitaires ont manifesté pour leurs libertés, dans les rues de Rodez, au son de la musique.
Publié le , mis à jour

Les manifestants se sont donné rendez-vous sur la place des Rutènes, avant de déambuler sur le tour de ville, tout en scandant "liberté". La liberté de choisir de se faire vacciner ou non, car ils jugent le pass sanitaire comme une privation des droits fondamentaux. 

Beaucoup de syndicats en auraient rêvé. Ce sont les anti-vaccins, anti-pass sanitaire qui l'ont fait. Ils étaient 800 aujourd'hui à défiler, dans les rues de Rodez, pour manifester contre le pass sanitaire, les privant, selon eux, de la liberté de choisir. La semaine dernière, ils étaient quasiment 400 à s'opposer à sa mise en place. Ils ont donc plus que doublé en une semaine. Si les occitanistes étaient nombreux à suivre, voire à mener la manifestation, non déclarée, d'autres catégories sociales ont répondu à l'appel. Des familles avec enfants, des personnes âgées, des jeunes, des figures connues, des élus FN, des représentants syndicaux. Aucun encadrement n'étant prévu, les manifestants ont fait la police entre eux, afin d'éviter toutes dégradations du mobilier urbain ou des bâtiments publics. 

N'étant pas déclarée à la préfecture, la manifestation n'a pas pu, non plus être encadrée par la police. Cette dernière s'est tenue à l'écart, tout en suivant discrètement le déroulement de la manifestation qui a débuté à 14 heures place des Rutènes. Après le rassemblement, le cortège a pris d'assaut l'avenue Victor-Hugo, avant de s'engouffrer rue Louis-Blanc. Faisant le tour de ville en passant devant la mairie, le cortège s'est arrêté devant la préfecture où des inscriptions à la craie ont été apposées par terre. Un membre du Front National a bien tenté d'inscrire les lettres "FN" sur la plaque de la préfecture, mais il a rapidement été rappelé à l'ordre par un autre manifestant. Scandant des slogans comme "liberté", non au pass, non à la dictature, les manifestants ont défilé, au son du tambour, et globalement dans une ambiance bon enfant. Ils sont restés longuement place d'Armes à chanter, avant de se disperser. 

S.O.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

82000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK Dans une Résidence neuve située à 750m de l'I[...]

426 €

T1bis de 35m2 en dernier étage d'une résidence sécurisée avec ascenseur com[...]

284 €

Vous êtes à la recherche d'un petit pied-à-terre sur RODEZ, ou bien vous êt[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?