L’ADMR Brienne et Viaur : des convictions pour un mieux vivre ensemble

Abonnés
  • Les participants à cette assemblée générale autour du président Jean-Marie Laur.
    Les participants à cette assemblée générale autour du président Jean-Marie Laur.
Publié le

L’assemblée générale de l’ADMR Brienne et Viaur et du Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) de La Primaube, présidé par Jean-Marie Laur, s’est déroulée le lundi 28 juin, en présence de quelques clients, salariées, bénévoles, élus et de Gilles Foudral, vice-président de la fédération ADMR. En introduction, il fut rappelé que les valeurs ADMR " Proximité, Respect, Solidarité, Réciprocité, Universalité étaient vécues au quotidien dans nos deux associations. "

L’assemblée générale du SSIAD confirme une activité maximum et met en évidence que de nombreuses demandes sont insatisfaites par manque de place. Le rapport financier est satisfaisant. Le rapport d’orientation a précisé la fusion avec le SSIAD de Rieupeyroux dans une entité SSIAD ADMR du Ségala, qui prendra effet le 1er janvier 2022. Il a été décidé au cours de cette assemblée d’embaucher une nouvelle Idec et une aide-soignante. Les rapports d’activité, financier et d’orientation furent votés à l’unanimité.

L’assemblée générale de l’ADMR Brienne et Viaur débute par le rapport d’activité en légère baisse en 2020 lié au Covid.

Le rapport financier fait apparaitre un léger bénéfice : un emprunt sur 25 ans pour l’achat d’un nouveau local. La vie associative laisse apparaitre un solde positif qui pourrait faciliter l’achat de tablettes numériques.

Le rapport d’orientation fut consacré à une meilleure attractivité pour le métier d’aide à domicile. " Nous apprécions la prime octroyée en juin 2021 et la mise en place de l’avenant 43 en octobre 2021, laissant présager une réévaluation significative des salaires " témoigne Jean-Marie Laur, avant de poursuivre : "La formation indispensable pour développer les compétences des aides à domicile permettra à toutes celles qui le souhaitent d’accéder à la catégorie C : auxiliaire de vie. Cette promotion s’accompagnera d’une majoration salariale. " La deuxième partie concerne la prise en charge des plus fragilisés dans un habitat adapté.

Les négociations sont en cours avec un promoteur social, l’ARS et les municipalités afin de conclure des conventions précisant le rôle de chacun pour un démarrage au printemps 2023. " Nous vous invitons à nous rejoindre pour constituer une équipe d’animation auprès des personne diminuées par des handicaps, donner à ceux qui sont marqués par la vie, la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l’adversité. " conclut le président de l’association.

Le nouveau SSIAD

Gilles Foudral put apporter des précisions sur le futur Service de soins infirmiers à domicile dont il sera le président, sur l’avenant 43, et sur la nouvelle organisation de la fédération aux services des associations, groupement d’employeurs, cadres de secteur, responsables territoriaux.

En conclusion, il présenta le thème de l’année 2021 "un réseau au cœur des territoires". L’association ADMR repose sur un modèle économique responsable et non lucratif. Les ressources sont réinvesties à 100 % dans les missions, les actions solidaires, la formation des salariées et des bénévoles. " L’ADMR, c’est nos pôles d’activités : accompagnement du handicap, services et soins aux seniors, enfance et parentalité, entretien de la maison. L’ADMR, c’est l’engagement bénévole, osons le bénévolat ADMR " conclut Gilles Foudral.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?