Rodez : Nicolas Druart livre son dernier thriller, "l’Enclave"

  • L’écrivain a rencontré ses lecteurs à la Maison du livre, pour son dernier thriller.
    L’écrivain a rencontré ses lecteurs à la Maison du livre, pour son dernier thriller.
Publié le

Le romancier était en dédicace à la maison du livre de Rodez. 

Nicolas Druart vient de livrer son dernier polar, l’Enclave, à la Maison du livre. Le jeune auteur était en dédicace samedi dernier. Ses lecteurs habituels étaient bien là pour dévorer ce livre à suspense qui se déroule, dans la vallée du Lot, en Aveyron.

Né à Paris, de parents aveyronnais, le jeune auteur connaît bien la région. "Je trouve que la vallée du Lot se prête au suspense. Quoi de plus naturel que d’aller faire du canoë dans cette zone ?", interroge l’auteur avec malice.

L’enclave raconte justement cette zone "blanche" aveyronnaise qui inspire de nombreuses légendes, chimères et croyances. On a dit beaucoup de choses.

Mais que cache-t-elle en réalité ? Un monstre ? une réalité macabre ? Peut-on en revenir ? Ce troisième polar tient le lecteur en haleine, jusqu’à la dernière phrase. Nicolas Druart aime à placer ses personnages, dans son environnement géographique.

Prix du suspense psychologique

Ainsi, son deuxième ouvrage, Jeu de dames a pour cadre Toulouse. Une ville que Nicolas Druart connaît bien, car il y habite. Ce thriller lui a valu le prix du "Suspense psychologique", en 2018. L’écrivain avait signé une histoire digne des "grands" auteurs. Un meurtre est commis à Toulouse. Trois témoins. Un SMS surgit de nulle part et disant "je sais que vous avez vu". Commence alors une poursuite, une recherche, une espèce de sortie du périphérique… Jusqu’où ?

Les thrillers de Nicolas Druart sont ciselés au scalpel. Avant de commencer à écrire, Nicolas Druart était infirmier. C’est au cours d’un long arrêt maladie qu’il a commencé à écrire. Nuit blanche, son premier livre à suspenses, est inspiré de cette période. Depuis, il n’a pas lâché son stylo, ou plutôt son ordinateur pour le plus grand bonheur de ses lecteurs. Un mal pour un bien en quelque sorte.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

434 €

Situé au Domaine Du Val-Saint-Jean, appartement de type 2, bâtiment Eglanti[...]

240 €

RODEZ - STUDIO fonctionnel à proximité du Lycée Monteil et de l'IUT compre[...]

388 €

Vous cherchez un logement situé proche de l'IUT du Lycée Monteil et de tout[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?