Gucci et Rolex toujours aussi populaires... chez les amateurs de contrefaçon

  • La marque Gucci est l'une des plus recherchées en ligne par les consommateurs de contrefaçons, selon une étude. La marque Gucci est l'une des plus recherchées en ligne par les consommateurs de contrefaçons, selon une étude.
    La marque Gucci est l'une des plus recherchées en ligne par les consommateurs de contrefaçons, selon une étude. Courtesy of Uswitch
Publié le , mis à jour

(ETX Daily Up) - S'il y a bien un marché qui ne connaît pas la crise, c'est celui de la contrefaçon. Il doit sa bonne santé économique au secteur du luxe dont il copie les créations pour les revendre à moindre coût. Les griffes comme Louis Vuitton et Gucci font partie des plus demandées par les acheteurs de produits frauduleux.


En matière de contrefaçon, toutes les marques de luxe ne se valent pas. Une étude de Uswitch s'est penchée sur les plus populaires auprès des consommateurs d'articles contrefaits. Il s'avère que la majorité d'entre eux cherchent à s'offrir des montres Rolex... à moindre coût. Chaque année, les termes "fake Rolex" ("fausses Rolex", en français) sont recherchés en ligne plus de 225.000 fois. 

Ce n'est pas étonnant étant donné le prix onéreux de ces garde-temps suisses : comptez 5.000 euros pour les modèles les moins sophistiqués et plusieurs dizaines de milliers d'euros pour les spécimens de collection ayant au minimum vingt ans. L'année dernière, une Daytona en or jaune modèle Paul Newman a même été adjugée 663.000 francs suisses (618.162 euros) chez Christie's.

Louis Vuitton et Gucci font aussi partie des griffes dont les contrefaçons sont les plus prisées en ligne, avec respectivement 118.800 et 87.600 recherches annuelles. Yeezy, la marque du rappeur Kanye West, suscite également la convoitise des fashionistas peu rigoureuses sur l'authenticité de ce qu'elles portent (37.200 recherches en ligne). 

Des faux aux "faux faux"

Même constat pour Crocs et ses sabots au croisement entre la méduse et la charentaise. Autrefois considérées comme le summum de la ringardise, ces sandales colorées se sont fait une place de choix dans la garde-robe de millions de consommateurs. Et certains n'hésitent pas à essayer d'en acheter des fausses en ligne, comme l'attestent les 25.200 requêtes annuelles comptabilisées dans l'étude. 

Si certaines marques sont plus souvent victimes de la contrefaçon que d'autres, c'est aussi le cas pour des produits très précis. Les fausses ceintures et claquettes de sport Gucci génèrent le plus de recherches sur Internet, suivies par les Yeezy Boost 350 de Kanye West. 

Ces découvertes sont en accord avec un rapport de 2019 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur le commerce de produits de contrefaçon. Ce marché frauduleux représente désormais 3,3% des échanges mondiaux, et est dominé par les chaussures et les vêtements. Face à ce phénomène en plein boom, les marques organisent la riposte. Certaines comme Supreme et Dior n'hésitent plus à parodier la contrefaçon en produisant leurs propres "faux faux". Et l'arroseur est arrosé.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?