Rugby à XIII : Villefranche se prépare à "une saison de transition"

Abonnés
  • Les Villefranchois joueront « le haut de tableau, mais pas forcément la montée », dit Nicolas Alquier.
    Les Villefranchois joueront « le haut de tableau, mais pas forcément la montée », dit Nicolas Alquier. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Nicolas Alquier se veut prudent.
    Nicolas Alquier se veut prudent. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

Avec un nouvel entraîneur et pas mal d’incertitudes sur le plan financier, les dirigeants villefranchois estiment qu’il est encore trop tôt pour jouer la montée.

Je viens d’apprendre que nos deux recrues fidjiennes ne viendraient pas. On avait finalisé les dossiers pour leur visa, mais heureusement, on n’avait pas pris leur billet d’avion… L’un nous a dit qu’il n’était pas bien physiquement, alors que ça allait parfaitement jusque-là, et l’autre n’a pas donné de raison valable. "

La saison n’a pas encore commencé que le co-président de Villefranche XIII, Nicolas Alquier, doit déjà faire face à deux galères. "Je pense qu’ils ont eu peur de la situation sanitaire, qui se dégrade à nouveau, parce qu’on recevait beaucoup de questions, souffle le dirigeant. Maintenant, il faut vite se retourner pour que les visas de l’arrière et du pilier qu’on va recruter à la place soient prêts avant le début de la saison, le week-end du 2-3 octobre. Notre nouvel entraîneur, Mark Faumuina, a des contacts en Nouvelle-Zélande, donc on va essayer de finaliser ces deux arrivées cette semaine ou la prochaine. "

Une bonne nouvelle, tout de même : les Loups connaissent désormais leurs adversaires pour la saison à venir. "On ne sera plus dix équipes, mais douze. Toulon monte en Élite 1, tandis que Gratentour, Ille-sur-Têt et Montpellier arrivent dans notre championnat, aussi sur dossier. Et finalement, il n’y aura qu’une poule. Par contre, la fédération n’a pas encore dévoilé le calendrier."

"Le challenge, c’est déjà de remettre le club en route"

Mais elle a enfin clarifié son règlement à propos de l’accession en première division. "Désormais, le champion d’Élite 2 sera obligé de monter, confie Nicolas Alquier. Jusque-là, 90 % des clubs n’avaient pas la surface financière pour l’assumer et comme on pouvait refuser d’aller voir au-dessus… (ce qu’a fait Villefranche en 2017)."

Maintenant, celui qui jouera la montée devra donc s’en donner les moyens, un objectif a priori inatteignable pour les Aveyronnais concernant l’exercice 2021-2022. "Le challenge, c’est déjà de remettre le club en route après les deux saisons blanches causées par le Covid. On réfléchira à la montée en fonction des résultats et des rentrées d’argent dans les mois à venir."

"On sera complètement dans une année de transition, prolonge l’autre co-président, Sébastien Marty. On a quand même un nouveau coach, donc il va falloir lui laisser du temps. On avait peur d’avoir plus de départs (sauf accident, il n’y aura que celui d’Alex Magna, selon Nicolas Alquier), mais le groupe est resté motivé." Ce dernier va reprendre l’entraînement le 18 août, avant de partir fin septembre en stage de préparation un week-end près de Villefranche et de disputer un match amical contre une équipe d’Élite 1 ou 2. "À noter que pour l’instant, nous n’avons qu’un joueur non-vacciné contre le Covid."

C’est sur le plan financier que les Loups ont le plus d’incertitudes : "Nos partenaires nous soutiennent, mais pour en démarcher d’autres, c’est compliqué avec la crise sanitaire. Puis on ne sait pas comment il faut s’organiser avec le pass sanitaire, si on peut proposer des repas d’avant-match et des quines, qui sont essentiels pour l’économie du club."

"Après deux saisons de frustration, on devrait quand même pouvoir retrouver notre public à Henri-Lagarde (environ 1 000 places)", conclut un Nicolas Alquier positif.

Les onze autres équipes de la poule : Baho, Carpentras, Entraigues, Gratentour, Ille-sur-Têt, Lescure-Arthès, Lyon-Villeurbanne, Montpellier, Pia, Salon, Villegailhenc-Aragon.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

107000 €

Maison du centre ville en colombages comprenant un local commercial d'envir[...]

72000 €

Sur la commune de VILLEFRANCHE DE ROUERGUE, à moins de deux kilomètres du c[...]

288700 €

Situé en centre ville de Villefranche , Immeuble de rapport composé de 2 ma[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?