Instagram s'engage vers une meilleure protection des plus jeunes

  • les comptes Instagram des moins de 16 ans sont par défaut en mode privé.
    les comptes Instagram des moins de 16 ans sont par défaut en mode privé. Antonio Salaverry / Shutterstock
Publié le , mis à jour

Instagram a annoncé des changements avec pour objectif d'offrir un environnement plus sûr aux jeunes utilisateurs. Par défaut, les comptes des moins de 16 ans, ou 18 dans certains pays, seront automatiquement mis en mode privé. 

Instagram continue sa politique de protection des plus jeunes. Après des annonces en mars dernier visant à rendre plus difficile le contact entre un adulte et un mineur, le réseau social hausse le ton. Trois changements viennent d'être annoncés dans ce sens, les comptes de moins de 16 ans (ou 18 ans pour certains pays) se retrouvent par défaut en mode privé. L'entreprise précise avoir mené des recherches qui attestent des envies d'intimité. 8 jeunes sur 10 acceptent les paramètres privés par défaut lors de leur inscription. 

Il reste tout de même possible de les enlever aussi simplement qu'auparavant. Les profils plus jeunes seront donc plus difficiles à capter pour les utilisateurs malveillants. De plus, les annonceurs ne bénéficieront plus d'autant d'option pour atteindre les mineurs. Les annonceurs ne pourront cibler uniquement les personnes de moins de 18 ans en fonction de leur âge, sexe et lieu. Les différentes options de ciblage précédemment disponibles sur les activités et les intérêts ne seront plus disponibles. Ces changements globaux s'appliqueront à Instagram, Facebook et Messenger.

Comptes potentiellement suspects

De plus, une nouvelle mise à jour permet à Instagram de mieux estimer l'âge des utilisateurs grâce à leur algorithme d'apprentissage automatique. En utilisant des signaux d'actions d'un profil comme un commentaire d'anniversaire, l'intelligence artificielle peut cerner avec plus de précision le profil. Ne vous inquiétez pas pour vos messages privés, l'algorithme n'y a pas accès. 

Pour encourager les jeunes à avoir des comptes privés, une nouvelle technologie a été développée pour trouver les comptes avec un comportement potentiellement suspect. Ensuite, le réseau social empêche les comptes suspects d'interagir avec les profils de jeunes. Par "comportement potentiellement suspect", Instagram entend des comptes appartenant à des adultes qui peuvent avoir été récemment bloqués ou signalés par un jeune par exemple. Ces changements sont déployés en France, en Australie, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Japon pour le moment. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?