Routes de l'Aveyron : le chassé-croisé estival sous haute surveillance

  • La préfète Valérie Michel-Moreaux, au côté du colonel Fagard,  sur le terrain des contrôles ce vendredi.
    La préfète Valérie Michel-Moreaux, au côté du colonel Fagard, sur le terrain des contrôles ce vendredi. Centre Presse - C.C.
Publié le

Vitesse, alcoolémie, stupéfiants, comportements... Les automobilistes ont été soumis ce vendredi à une opération de contrôle routier, sur la RN88 à Baraqueville, à laquelle a participé la préfète de l'Aveyron, pour frapper les esprits alors que le trafic se densifie en cette période estivale. 

Les forces de gendarmerie ont opéré ce vendredi après-midi un vaste contrôle routier au rond-point de Marengo, à l'endroit même où s'achève la portion à deux fois de voies de la RN88, dans son contournement de Baraqueville et dans le sens Rodez-Albi. L'Escadron départemental de sécurité routière, avec les brigades motorisées de Villefranche et Rodez, et les brigades territoriales de Naucelle et Rodez ont mobilisé au total une quinzaine de militaires. Lesquels ont reçu la visite de la préfète de l'Aveyron, Valérie Michel-Moreaux, accompagnée du commandant de groupement de la gendarmerie de l'Aveyron, le colonel Yann Fagard. 

De très nombreux automobilistes ont été soumis à ces contrôles en cette période chassé-croisé estival. "Le flux routier est intense et nous amène à renforcer la vigilance en multipliant les effectifs des forces de l'ordre, sur les routes du département qui sont toujours trop accidentogènes, avec de nombreux problèmes de comportements de la part des automobilistes", a confié la représentante de l'Etat. Vitesse et consommation d'alcool et de stupéfiants sont au cœur de ces problèmes de comportements à risques.

Grande vitesse, alcool et stupéfiants

Ainsi, depuis janvier, les seuls délits de très grande vitesse (plus de 50 km/h au-dessus de la limitation), sont au nombre de 76, majoritairement sur le réseau secondaire et 264 pour un dépassement entre 40 et 50 km/h... Côté consommation, toujours depuis le début de l'année, les gendarmes ont verbalisé 250 automobilistes sous l'emprise de l'alcool et 313 pour consommation de stupéfiants. Des comportements qui constituent "des axes forts de travail" pour les services de l'Etat alors que le nombre d'accidents a considérablement augmenté par rapport à 2020, à périodes comparables...

À ce jour, l'Aveyron déplore dix morts liés aux accidents routiers, dont 9 en zone gendarmerie. Parmi eux, trois motards. "Les deux-roues représentent 3% du parc roulant mais 33% du nombre d'accidents dans lesquels ils sont impliqués", s'inquiète Valérie Michel-Moreaux. Là encore, les services de l'Etat demeurent mobilisés pour sensibiliser les usagers de la route. 

Au terme d'une heure trente de contrôles, les gendarmes ont relevé ce vendredi après-midi à Baraqueville, 10 infractions à la vitesse (de 40 à 50 km:h au-dessus de la limite), 2 conduites sous stupéfiants, 2 défauts de contrôle technique, un camion en surcharge, mais aussi un étranger en situation irrégulière et une personne recherchée à la suite d'un jugement...

Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

148000 €

A VENDRE RÉSIDENCE LES TERRASSES DU LAC Batiment ADans une Résidence neuve [...]

199000 €

En exclusivité dans votre agence IMMOBILIER 12 Très bel appartement d'envir[...]

164300 €

Nouveauté dans notre agence ! Située sur la commune de Baraqueville, à 15 [...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?