Paris : une deuxième bijouterie braquée en quelques jours

  • Le butin de ce deuxième braquage est estimé à 2 millions d'euros.
    Le butin de ce deuxième braquage est estimé à 2 millions d'euros. ML - PS
Publié le

Trois jours après le vol dans une boutique vendant des bijoux près des Champs-Elysées, une autre joaillerie a été braquée dans le 4e arrondissement. 

Nouveau hold-up. Trois jours après le braquage du célèbre joaillier Chaumet (rue François 1er, 8e arrondissement), mardi 27 juillet, un autre magasin de bijouterie de luxe a été attaqué.

2 millions d'euros 

Vendredi 30 juillet, la bijouterie Dinh Van (rue Vieille-du-Temple, 4e arrondissement) s'est aussi fait dérober une grande quantité de bijoux. Le montant du butin s'élève à 2 millions d'euros, en valeur marchande (et 400 000 euros en valeur réelle). 

Les deux suspects sont encore en fuite. Ils auraient braqué la boutique de joaillerie avec une arme de poing, une bombe lacrymogène et un pistolet à impulsion électrique. 

Une enquête pour vol avec armes et en bande organisée a été ouverte. 

Fuite à trottinette 

Mercredi 28 juillet, lendemain du braquage de la bijouterie Chaumet, le braqueur a été interpellé avec un complice sur une aire de l'autoroute A4, sur la commune de Longeville-lès-Saint-Avold (Moselle).

L'homme de 53 ans s’était enfui de la bijouterie de manière originale : en trottinette, avec sur lui un butin de 2,7 millions d'euros. Armé d'un pistolet automatique, le braqueur s'est emparé de bijoux avant de prendre la fuite.

Une enquête pour vol avec arme avait été ouverte après les faits. Et les deux suspects interpellés ont été mis en garde à vue pour vol en bande organisée avec arme et participation à une association de malfaiteurs en vue de la commission d'un crime. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?