Espalion : les producteurs entre colère et revendications

  • Les producteurs ont réalisé des affichettes pour dénoncer leur situation difficile ;
    Les producteurs ont réalisé des affichettes pour dénoncer leur situation difficile ;
Publié le , mis à jour

Les producteurs ont affiché leur désarroi et leur colère lors du marché nocturne de mercredi dernier.

Le marché nocturne des producteurs qui se tient le mercredi durant l’été, constitue un moment fort de l’animation et attire chaque année de nombreux visiteurs, qui apprécient vivement la qualité, et la saveur des produits du terroir qui leur sont proposés, mais aussi le plaisir et la convivialité qui règnent dans ces rencontres. Malheureusement, la Covid-19 est passée par là et elle a fortement impacté le déroulement de ces rendez-vous hebdomadaires, au grand dam des producteurs pour qui ils constituent un revenu important.

Le premier marché, a eu lieu le 7 juillet, plus tardivement que les années précédentes, et il a été perturbé par la pluie. Le suivant, prévu le 21 juillet a été annulé et les producteurs n’ont été prévenus que le matin même. Résultat, une perte de recette de 800 à 1 000 euros.

Certains ont perdu de la marchandise qu’ils ont dû jeter. Certes, l’information avait paru la veille sur les réseaux sociaux, mais la plupart ne l’avaient pas su.

Désormais, une nouvelle procédure vient d’être mise en place : les producteurs s’installent sur la contre-allée du boulevard Poulenc, et des tables sont mises à disposition des consommateurs dans la cour de l’Église.

Le Pass sanitaire ou un Test PCR de moins de 48 heures sont obligatoires pour y accéder.

Une règle que les producteurs contestent car elle ne leur permet pas de réaliser la vente à emporter et le nombre de consommateurs baisse nettement, en raison de cette procédure contraignante.

Le résultat est lourd de conséquences. Un producteur nous a affirmé que pour ce début de saison, il enregistre seulement un tiers de son chiffre d’affaires habituel. Tandis que le coût du personnel, lui, ne baisse pas.

Solidaires dans l’adversité, les producteurs, ont mis en avant mercredi une affichette "Producteur en colère et en danger".

Ils sont en effet en grosses difficultés et certains risquent de ne pas s’en relever ou envisagent d’arrêter quand ils auront écoulé leur stock de marchandise. Aussi ils demandent unanimement que les règles soient partout pareilles, qu’ils puissent pratiquer la vente à emporter, qu’il n’y ait pas de pass sanitaire pour leur activité de plein air.

Enfin, ils attendent un dédommagement pour l’annulation du marché du 21 juillet et une aide de l’État pour compenser la baisse d’activité de cette année.

Des revendications qui apaiseraient un climat dégradé et rendraient espoir à une profession en difficulté.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

130000 €

Exclusivité - Grand appartement T4 de 90m2 habitables. Ce logement spacieux[...]

69000 €

A 3min d'Espalion, venez découvrir cette belle bâtisse en pierre sur 775m2 [...]

279 €

A Louer T1 bis meublé au 3 éme étage d'un petit immeuble en plein centre vi[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Vilain Il y a 1 mois Le 03/08/2021 à 07:41

Une situation inadmissible pour ces Travailleurs et la réalité d'une logistique administrative inexistante, inexpérimentée, pour ne pas dire ... à côté de la plaque.
Des indemnités sont possibles pour négligence administrative .
Cet épisode sanitaire est la honte du Pays .