La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !

  • La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
    La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
  • La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
    La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
  • La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
    La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
  • La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
    La Vinzelle, hameau où rien ne cloche !
Publié le , mis à jour

Fierté de la commune de Grand-Vabre, à deux pas de Conques, ce village fleuri domine la vallée du Lot. Si sa "campana bella", offerte en 1870 et pesant 1 250 kilos, en est l’attraction majeure, le site ne manque pas d’atouts. Sa fontaine Saint-Clair et son Auberge du Peyral en particulier...

L’origine du nom n’est pas très claire... Voilà celle qui tient la corde : il viendrait du latin vinum qui veut dire vin et de cella, cave. Mais, sans la moindre certitude. En revanche, ce qui ne fait aucun doute, c’est que ce village est (a)typique et ressourçant, ayant su conserver authenticité et charme. Situé à quelques kilomètres de Conques, le hameau de La Vinzelle toise la vallée du Lot, et il suffit de quitter la route qui longe la rivière entre Grand-Vabre (commune à laquelle il est rattaché) et Saint-Parthem pour l’atteindre, au bout de trois kilomètres seulement. Un parking a été aménagé à l’extérieur du bourg car le cœur bat prioritairement pour les piétons. Il respire plus facilement.

à petits pas pourrait d’ailleurs être le mot d’ordre de ce nid d’aigle perché à plus de 400 mètres d’altitude, qui héberge sept habitants permanents (une cinquantaine il y a encore trois décennies) mais qui accueille du monde toute l’année, et pas seulement l’été. Pas de compteur officiel mais les estimations font état de 20 000 visiteurs par an. Bon nombre d’entre eux arrivent à pied car La Vinzelle est un carrefour de randonnées, figurant sur trois topoguides : Conques-Marcillac, Grand-Vabre, La Chataigneraie cantalienne. Les amateurs de balade peuvent complé- ter la découverte avec le sentier des buissières. Ce circuit de deux heures au milieu des buis fait partie des nombreuses réalisations des Amis de La Vinzelle.

Label village fleuri depuis 1992

Née en juin 1979, forte actuellement d’une centaine d’adhérents et présidée par Michèle Martinez, cette association a vu le jour pour "redynamiser le village". Les propos sont de Roger Gaudy et il n’a pas oublié. Pionnier avec une bande de copains, étant un des sept habitants actuels, le jeune et fringant septuagénaire est un membre fidèle qui a tenu les rênes de 1983 à 2006. "La double motivation des bénévoles est que ce hameau soit vivant et de respecter le patrimoine", se réjouit-il, les joues un peu rougies. Plus de quarante ans après, l’implication de tous ces passionnés est " un élément fédérateur " : "On peut être satisfaits de l’élan qu’on a donné. Il y a un résultat, qui est visible".

Aménagement des abords du clocher et de l’église, création d’une aire de pique-nique, électrification des cloches, sonorisation de l’église, achat de vitraux, réfection du Pavé Charlemagne, de la fontaine Saint-Clair (les eaux sont réputées pour les affections des yeux) ou encore de "Lou trabal", la structure en bois servant au ferrage des attelages, seule de son côté, ou main dans la main avec la mairie, l’association ne manque pas d’occasions de remonter les manches. En outre, les efforts de tous ces bénévoles en matière d’embellisement ont permis de décrocher le label "village fleuri" en 1992.

Mais, l’attraction n°1, la particularité, de La Vinzelle est une cloche. Installée dans un campanile indépendant. Pesant 1 250 kilos, la campana bella est ainsi une curiosité offerte par Jean Ouillades, paroissien aisé, mise en place en 1870 et baptisée par le cardinal Bourret, évêque de Rodez. Installée d’abord près de la porte de l’église du XIe siècle, cette cloche faisait un bruit si assourdissant lors des offices que les habitants décidèrent de la hisser sur le rocher dominant le village...

Après ces efforts, le réconfort a pour cadre l’Auberge du Peyral.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

380000 €

Il s'agit d'un ensemble immobilier dans un secteur touristique très promett[...]

495000 €

Sur le chemin de st jacques de compostelle, belle maison de caractère compo[...]

37000 €

EXCLUSIVITE - NOAILHAC - Terrain constructible au cœur du village, non viab[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?