Promotion du territoire au "Mineur Paysan"

Abonnés
  • Christian Lacombe avec un prospectus qui vante les atouts de Decazeville.
    Christian Lacombe avec un prospectus qui vante les atouts de Decazeville. .
Publié le

Nouveau volet de la série sur les gîtes de la Cité minière avec un arrêt chez Christian Lacombe.

Christian Lacombe a ouvert son gîte "Le Mineur Paysan", à Viviole, en avril 2013. "C’est une vieille maison qui a une histoire, d’où le nom du gîte. Certains trouveront peut-être l’endroit insolite mais on y cultive la convivialité. Nous offrons quatorze couchages, répartis en quatre chambres", précise Christian Lacombe qui a exercé en tant qu’artisan maçon, avec son frère, jusqu’en 2015, et qui porte aussi la casquette d’adjoint au maire, en charge de l’urbanisme, cadre de vie, habitat et circulation.

Précurseur de la phyto épuration

Justement, le cadre du "Mineur Paysan" est agréable, sur les hauteurs de Decazeville, disposant d’un grand séjour. "Nous avons été un des précurseurs des w.-c. secs, utilisant le système écologique phyto épuration. Dans l’ensemble, les gens sont sensibles à ce concept et nous discutons de notions d’éco gîte avec ceux qui le désirent", ajoute Christian Lacombe.

À l’égal de ses collègues, c’est difficile depuis l’apparition du Covid-19. "La saison s’étale généralement sur sept mois, d’avril à octobre. Cela fait deux ans que l’on perd les deux premiers mois ainsi que les marcheurs étrangers, même si l’on recense quelques rares Allemands, Belges et Hollandais. Trois villes françaises et leur périphérie, Lyon, Paris et Lille, sont bien représentées en ce moment. Nous perdons donc de la diversité, surtout les pèlerins des Amériques", complète notre logeur. Nonobstant, Christian Lacombe met l’accent sur notre territoire accueillant, ses atouts, sur l’histoire minière et industrielle de Decazeville et du Bassin, les incitant à visiter l’ASPIBD, la Découverte, les œuvres de Gustave Moreau, etc.

Casser l’image négative du Bassin

Les gens sont sensibles à notre région car les habitants des grandes métropoles ont besoin d’un retour à la nature, le télétravail a jeté un nouveau regard à la fois vivifiant et apaisant sur le monde rural. Christian Lacombe, prenant son bâton de pèlerin, fait valoir : "Il nous faut casser notre image négative qui nous colle trop souvent à la peau, faire comprendre notre situation propre à la désindustrialisation".

Le gîte est également ouvert aux touristes, pour se reposer au calme au milieu des animaux, et aux groupes de passage.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Didier LATAPIE
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

48500 €

DECAZEVILLE - Lot de 2 Immeubles à Rénover sur un terrain de 962 m² environ[...]

135000 €

Située sur la commune de DECAZEVILLE, sur un terrain de 719m2, une maison d[...]

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?