Handball : à Saint-Affrique, les Vergely reviennent dans leur jardin

Abonnés
  • Pendant trois ans, ils étaient coéquipiers à Billère où Jérémy (avec le ballon) joue toujours.
    Pendant trois ans, ils étaient coéquipiers à Billère où Jérémy (avec le ballon) joue toujours. DR
Publié le

Le tournoi élite au gymnase des 12 Étoiles est l’occasion pour Adrien et Jérémy d’y rejouer pour la première fois depuis leur passage dans le monde professionnel.

Un retour à la maison comme ils en rêvaient depuis longtemps. Les frères Vergely, Adrien et Jérémy, reviennent dans leur ville natale pour le tournoi amical organisé par le Saint-Affrique handball, vendredi et samedi. Adrien, le cadet, joue à Valence et Jérémy à Billère (Pyrénées-Atlantiques). Ils ne se croiseront pas sur le parquet, comme cela avait déjà été le cas en championnat la saison passée.

" C’était assez particulier, avoue Adrien. On avait d’ailleurs été un peu transparents tous les deux." Ce que Jérémy confirme volontiers : "Au début je pensais que ça n’aurait pas d’impact et que j’arriverais à faire abstraction. En plus, toute la famille était venue à Billère et on a fait un match en carton tous les deux."

"Le joueur avec qui je me suis le plus accroché"

Pendant trois ans, les deux solides pivots ont été coéquipiers à Billère. "J’étais dans l’amusement, je ne voyais pas ça comme un métier et je voulais jouer au ballon", se rappelle Adrien. "Il y a des moments où j’ai été très dur avec lui et parfois même au-delà de la limite, admet l’aîné. Je voyais qu’il avait le potentiel et qu’il n’avait pas compris certaines choses. C’est certainement le joueur avec qui je me suis le plus accroché à l’entraînement parce que j’ai envie qu’il réussisse."

 

Le gymnase des 12 Étoiles (construit dans les années 90), a été le jardin du plus jeune : " C’est ici que tout a commencé, que j’ai ma famille, mes amis d’enfance, où j’ai eu mes premières émotions ça me tenait à cœur d’y rejouer. " Quand le bientôt quadragénaire (Jérémy a 38 ans) se rappelle plutôt de Caussat : " C’est ici que j’ai joué pour la première fois au hand, je me souviens que le sol était marron en ciment. Mon dernier match avec Saint-Affrique remonte aux moins de 18 ans avant que je parte à Toulouse. " Après la ville rose, il a choisi la romaine, où la couleur de son habit de lumière rappelait la salade, à Nîmes, avant d’aller à Nantes et de finalement prendre racine dans le Béarn. Adrien a pris le sillage du navire de son frère. A 16 ans, il quitte l’Aveyron pour le pôle espoir de Nîmes avant d’intégrer le centre de formation de Nantes. À sa sortie, il fait un détour par Vernon avant Billère et Valence depuis deux saisons. Pourtant, à ses débuts en école de hand, son " rêve était de jouer avec l’équipe première de Saint-Affrique. Je traînais tous les samedis au gymnase. "

Grâce à leurs connaissances, Adrien, Jérémy et Sassi Boultif (le nouvel entraîneur de l’équipe une locale, ancien joueur de première division) ont aidé Étienne Bettan, éducateur au SAHB, à mettre sur pied ce projet. D’où la venue d’Istres où Sassi a joué et où Jérémy et Adrien comptent d’anciens coéquipiers. Ils espèrent inscrire le tournoi dans la durée, comme cela a été fait chez les voisins du rugby avec le challenge Vaquerin.

Derrière l’aspect de jubilé, "qui se rapproche pour moi", sourit Jérémy, Billère en profite pour travailler la cohésion de son groupe. Les Béarnais ont déjà pris leurs quartiers en Sud-Aveyron et profiteront des gorges du Tarn pour une descente en kayak. Ils viseront le top 8 en championnat. Pour Adrien et la formation drômoise, ce sera objectif maintien, mais avant tout plaisir de retrouver famille, amis et public qui seront en tribunes.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Maxime Cohen
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Affrique

470 €

louer grand appartement T3 de 67 m situ avenue de Verdun Saint-Affrique. S[...]

79000 €

Saint Affrique, centre-ville, en 1er étage, à vendre, appartement avec terr[...]

680 €

Saint Affrique, Lycée Jean Jaurès, à louer, appartement de T4 en 2ème étage[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Affrique
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?