Envie de partir à la découverte de l’Aveyron ? Ayez le réflexe Trip’où !

Abonnés
  • Simon Tordeux pose ici entre son premier van et ceux, plus récents pour ne pas dire tout neufs, qu’il propose à la location pour des séjours clés en main. DR
    Simon Tordeux pose ici entre son premier van et ceux, plus récents pour ne pas dire tout neufs, qu’il propose à la location pour des séjours clés en main. DR
Publié le , mis à jour

Lancée en juin dernier, la société de location de vans aménagés propose aux amateurs de nature des séjours en autonomie en mode "vanlife". Rendez-vous à Rivière-sur-Tarn, aux portes des Gorges du Tarn.

Avec un nom pareil, comment en aurait-il été autrement ? Lancée en juin de cette année, la société de location de vans Trip’où a posé ses roues aux portes des Gorges du Tarn, haut lieu touristique de l’Aveyron qui charrie chaque été son flot ininterrompu d’amateurs de calme et de nature.

Surfant sur l’intérêt naissant pour les voyages en vans aménagés, son fondateur Simon Tordeux a changé de cap et de destination pour rouler fenêtres ouvertes vers sa nouvelle vie. Ingénieur chez Airbus à Toulouse, où il a exercé pendant 15 ans, le natif de Sévérac-l’Église a quitté l’avionneur européen pour le climat plus clément du Sud Aveyron. "Un nouveau départ" pour lui, son épouse et ses deux enfants qui apprécient "pour l’instant" ce retour aux sources.

Mais qui peut bien se cacher derrière Trip’où ? "Simple. Nous mettons à disposition quatre vans aménagés pour la durée de votre choix, développe le quadragénaire. J’avais cette idée depuis quelques années, depuis le jour où, avec ma femme, nous avons acheté un van pour fêter notre anniversaire de mariage."

De balades en week-ends, le couple adhère à ce nouveau mode de déplacement. A cette "vanlife" popularisée par la culture nord-américaine et qui n’a jamais cessé depuis, de se démocratiser.

Partir avec sa maison sous les fesses a, de ce point de vue, pas mal d’avantages, liste Simon.

"Vous êtes libres d’aller là où bon vous semble, dormir où vous voulez. Certains de mes clients qui n’ont pas de pass sanitaire, retrouvent ainsi pas mal d’autonomie." Cette tendance à l’autosuffisance coïncide aussi avec le "besoin de nature" qui, Covid aidant, s’est manifesté cette année. Elle véhicule aussi des valeurs écologiques, éthiques, de partage… de belles valeurs qui font aujourd’hui les belles heures de la vie en van.

Et si les adresses de loueurs fleurissent dans les métropoles, Trip’où, est bien la seule dans le département. "La philosophie de Trip’où est en ce sens assez différente, explique Simon. Mes vans sont aménagés par mes soins, vous n’aurez pas de combi hyper-équipés, sortis d’usine. Chez Trip’où vous aurez le strict nécessaire. Toilettes, douches, réchaud, frigo… Pour moi, la vie en van c’est d’abord ça : tout avoir dedans, pour vivre dehors. Ce n’est pas un camping-car."

Trip’où propose en revanche toute une gamme de "petits plus" avec son "pack du parfait campeur". "Vous pouvez prendre ce que vous voulez, des jeux, un auvent, un canoë gonflable, un paddle", termine Simon. Vous l’aurez compris, pour Trip’où, qui dit vanlife ne dit pas forcément farniente.

Trip'où.com

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?