Football - Rodez : à gauche toute pour Bardy à Valenciennes

  • À Valenciennes, Pierre Bardy devra confirmer sa bonne prestation contre Le Havre samedi dernier.
    À Valenciennes, Pierre Bardy devra confirmer sa bonne prestation contre Le Havre samedi dernier. CPA - JLB
Publié le , mis à jour

Pierre Bardy (28 ans) aligné à gauche de la défense à trois ruthénoise ce samedi 21 août au soir, dès 19 heures, lors du match Raf - VAFC comptant pour la 5e journée de Ligue 2 ?

On n’avait plus vu ça depuis un long moment. D’autant que cette position semblait presque réservée à Joris Chougrani, titulaire dans ce rôle depuis le début de la saison et quasiment irréprochable. Mais avec l’émergence rapide d’Adilson Malanda à droite du trio défensif ruthénois et sa connexion privilégiée avec le piston droit Lucas Buadès, formés ensemble à Nîmes, d’où ils sont arrivés cet été, difficile pour le coach Laurent Peyrelade d’y remettre celui qui n’a pas récupéré le brassard de capitaine il y a une semaine, contre Le Havre (0-0), après deux matches sans jouer.
« Avec Adilson, on a passé deux ans à évoluer l’un à côté de l’autre en réserve (chez les Crocos), quand je ne jouais pas en pro, rappelait récemment Lucas Buadès dans ces colonnes. On était assez complémentaire et on se parlait beaucoup. On est connecté sur le terrain. On connaît nos points forts et faibles respectifs, donc sur le terrain, ça ne peut que marcher. »


« Il faut qu’il monte son niveau de performance et d’exigence pour durer »

 

Pierre Bardy aurait pu repasser au centre du trio, mais cette position est dédiée à Julien Célestine, qui devrait faire son retour dans le onze de départ ce soir, après une blessure à une cheville qui l’a privé des deux dernières rencontres.
Ne restait donc plus que le côté gauche pour le défenseur central formé au club. La veille de la réception au Havre, l’entraîneur du Raf l’avait prévenu : « Il faut être dans le rythme, la performance. Rien n’est facile, ni acquis. Il faut se bouger. Je suis là pour faire jouer les meilleurs. Il y a peut-être un peu plus de concurrence derrière et devant qu’à d’autres postes, mais il faut qu’il monte son niveau de performance et d’exigence pour durer. »
Message entendu par Pierre Bardy, qui a été solide dans l’axe de la défense face aux Havrais la semaine dernière. Mais maintenant, c’est à gauche qu’il devra briller.

Vincent Naël
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?