Conques : avec la Grange ô tisanes, Angélique, Anna et Christian Bony « servent » la nature

  • La grange aux tisanes.
    La grange aux tisanes. CP
Publié le

Perchée à 600 mètres au-dessus de Conques, la ferme de Calvignac offre une vue imprenable sur le village à la célèbre abbatiale ; de même, l’air y est à la fois apaisant et vivifiant. Et, c’est donc là que La Grange ô tisanes puise sa force. Entre vaches limousines et chèvres boer - la ferme dont s’occupe principalement Christian est certifiée bio -, le couple Bony n’a pas hésité à trouver une place à la passion d’Angélique : les plantes et les tisanes. L’ancienne grange a ainsi été entièrement rénovée pour accueillir un séchoir à plantes, et un point de dégustation et de vente. « Car, l’idée était de proposer aux curieux des produits sains en pleine nature, chez nous ; avec le temps d’échanger, de créer des liens… » L’été dernier, avec le contexte sanitaire, Angélique Bony a rongé son frein, tout en pensant à de meilleurs lendemains. Ce qui a été le cas cette année. Du coup, la clientèle aussi bien locale qu’étrangère a pu découvrir les secrets de cette grange. Mais, avant cela, la maîtresse des lieux s’est formée en naturopathie et en huiles essentielles, soulignant qu’« on apprend dans des livres, mais également avec les anciennes ». Surtout qu’elle n’a pas été bien loin pour mettre tout cela en pratique. « La richesse des plantes est immense. Ici, j’ai tout sous le nez ; je n’ai qu’à marcher autour de l’exploitation, et en fonction de la période, j’ai tout ce qu’il me faut. » Cela va du thé à la ronce, à celles aux aubépines ou aux orties, en passant par les sirops, les sorbets (par exemple à la rose et au romarin), les glaces aux fleurs et aux plantes. « J’aime les assemblages et je m’arrête au stade de l’oxydation, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’alcool. » Mais, avec l’envie de partager cette passion, elle qui a grandi là, au milieu de cette nature. « Les différents contacts vécus cette année ici, ou aux marchés de Conques et de Grand-Vabre, me font penser que nous sommes dans le vrai. Et nous souhaitons, bien évidemment, développer la visite et l’accueil des curieux avec simplicité, convivialité… » Et l’aide toujours de ses amies invitées à goûter les nouveaux breuvages - « il existe des recherches dans les assemblages, il n’y a pas de hasard » -, sans oublier Anna qui, du haut de ses 14 printemps, est déjà plus qu’une relève. « C’est une transmission naturelle car elle est aussi passionnée que moi. » Angélique Bony n’hésite pas non plus à mettre la main à la pâte en termes de packaging, tout en s’associant à des artisans d’art de Conques, comme Amélie Péret, histoire d’apporter un plus à ses produits.

Contact La Grange ô tisanes au 06 38 02 64 64.
 
Pa. D. S.
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

283500 €

Dans le très beau village médiéval de Conques, à proximité de l'abbatiale r[...]

125000 €

En exclusivité dans votre agence Bages Immobilier, venez découvrir cette ch[...]

80625 €

Rare, située dans un petit hameau non loin de Conques, sur environ 1 hectar[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?