Delta reste le maître du monde des variants

  • Le variant Delta surpasse pour l'instant tous les autres.
    Le variant Delta surpasse pour l'instant tous les autres. Repro CP - EFE - Elvis Gonzalez
Publié le , mis à jour

Si l'Organisation mondiale surveille et classe les variants à suivre ou d'intérêt, c'est bien le variant Delta qui domine largement dans cette pandémie. Mieux même, quand il arrive quelque part, il efface la concurrence...
 

Dans la liste des variants qui s'égrène au fil des jours, et dont le nom de baptême va passer de l'alphabet grec à celui des constellations,  l'OMS (Organisation mondiale de la santé) scrute celui qui va surpasser le variant Delta, qui produit 1000 fois plus de virus dans l'organisme que la cellule souche, et qui représente aujourd'hui en France 98 % des cas de Covid-19 en quatre petits mois de présence sur le territoire.

Le dernier challenger en date du variant Delta, c'est le Mu, que l'OMS a rajouté à sa liste de variants d'intérêts pour sa haute contagiosité. Dans le pays où il est apparu, la Colombie, ce variant Mu a représenté plus de 75 % des cas de Covid, ce qui valait bien que l'on alerte sur sa progression.

Mu, Kappa... tous s'inclinent devant lui

Simplement, dès que le variant Delta a touché la Colombie, le Mu s'est effondré, et fin juillet, le variant "local" était minoritaire face au nouveau venu, jusqu'à ne représenter plus grand chose, de l'ordre de 2 %. "Il n'y a absolument aucune raison d'être inquiété par ce variant", a commenté le biologiste évolutionniste Tom Tom Wenseleers, qui a publié sur Twitter les courbes ci-dessous sur l'évolution des variants en Colombie.

En rouge, la courbe du variant Mu en Colombie. En mauve, celle du variant Delta.
En rouge, la courbe du variant Mu en Colombie. En mauve, celle du variant Delta. Repro CP - Twitter

Et la même chose est arrivée à C.1.2, un variant plus récent découvert en Afrique du Sud. Ce variant possède des mutations inquiétantes, mais n’a toujours pas reçu de lettre grecque, fait savoir le Hufftington Post : pour bénéficier de ce barême grec de la part de l'OMS, "il faut que l’ensemble de mutations sur cette version du coronavirus soit suspecté d’augmenter la contagiosité, de réduire l’efficacité de l’immunité ou encore d’aggraver la sévérité de la maladie. Mais il faut aussi que la transmission de ce variant soit visible dans plusieurs pays". Mais ce C.1.2 est encore très peu fréquent, et risque de l'être encore moins. Toujours sur Twitter, toujours Tom Wenseleers et toujours un graphique représentant cette fois les courbes des variants en Afrique du Sud : on voit cette fois que le Delta a brisé la progression de tous les autres variants, y compris le C.1.2, apparu vers la mi-mai et qui stagne decrescendo à moins de 1% des cas.

En mauve, le variant Delta a atteint les 99 % des cas de Covid, alors qu'en bas, à droite et en violet, le C.1.2 chutait lentement début septembre.
En mauve, le variant Delta a atteint les 99 % des cas de Covid, alors qu'en bas, à droite et en violet, le C.1.2 chutait lentement début septembre. Repro CP - Twitter

Enfin, en Inde, Kappa, un cousin de Delta, fut le variant dominant au début de la grosse vague d’avril dans ce pays. Mais il a très vite été remplacé par Delta et n’a jamais réussi à s’imposer véritablement ailleurs.  Pourtant Kappa  portait comme Delta la mutation P681R, qui permet au virus de se multiplier bien plus rapidement dans notre organisme, mais cela ne l'a rendu pas plus efficace que cela, en tous les cas que Delta.

Pour l'instant donc, Delta règne en maître parmi les variants, si bien que nous n'avons à ce jour qu'un adversaire face à nous. Pour l'instant : si l'OMS scrute tout variant avec ardeur, c'est pour détecter au plus tôt un virus porteur d'un ensemble de mutations dangereuses qui pourrait à terme "renverser le roi", et remplacer Delta.

L. R., et G. R.
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?