Football : Luc-Primaube se qualifie pour le 3e tour de Coupe de France, non sans difficultés

  • Après deux tours de Coupe, place au début du championnat le week-end prochain  pour Luc-Primaube  et l’EFC 88.
    Après deux tours de Coupe, place au début du championnat le week-end prochain pour Luc-Primaube et l’EFC 88. Jean-Louis Bories - Jean-Louis Bories
Publié le

Longtemps ce samedi 4 septembre au soir à la Primaube, les Baraquevillois ont fait douter le LPFC.

Une division d’écart (R2 versus R3) en faveur de Luc-Primaube, toute une mi-temps à 11 contre 10, un match joué à domicile… Et une qualification pour le 3e tour de la Coupe de France à la fin. Mais que ce fut dur pour les protégés de Franco Vignola ce samedi soir sur leur pelouse de La Primaube.

"On n’a pas pris le match par le bon bout, ne s’est d’ailleurs pas caché le technicien des jaune et vert après coup. On sait que dans ces rencontres-là, face en plus à une belle équipe d’Espoir Foot, si on ne met pas de rythme, on peut se retrouver en difficulté. Et ça a été le cas." Certes la bande à Simon Roda a voulu mettre le pied sur le ballon et produire du jeu. Mais face à elle, elle a trouvé des voisins baraquevillois venus avec un certain pragmatisme. Un jeu direct. Et aucun état d’âme. Sans non plus avoir réussi à se montrer très dangereux devant le but.

Dimanche matin, Antoine Caumes devrait avoir un peu plus mal à la tête que ses camarades d’infortune. Car de son excès d’investissement, est né un déséquilibre changeant le visage de la partie. Juste avant la pause, et à l’image de ses 45 premières minutes tout en explosivité, il déboulait dans son couloir gauche, mais un tacle (très) mal maîtrisé après avoir perdu la balle lui a valu de rentrer aux vestiaires prématurément.

"Bien sûr qu’il y a faute, mais le rouge est quand même un peu sévère ", a regretté son coach Laurent Poujol. L’arbitre ayant d’abord sorti un carton jaune avant de se raviser à la vue de la jambe de Florian Lebreil, qui a malgré tout pu reprendre sa place. " À la fin, on a payé un peu la débauche d’énergie ", expliquera aussi Poujol après la rencontre, après que les siens aient finalement craqué deux fois dans les dix dernières minutes.

D’abord sur une réalisation de Davy Alvernhes, à la réception d’un centre venant de droite et en deux temps, posté à cinq mètres au premier poteau. Sa reprise était imparable. Tout autant que libératrice (83e). Et si les rouge n’avaient pour autant pas abdiqué, le but du KO intervenait dans les arrêts de jeu. Une bonne combinaison entre Lebreil et Thomas Lacroix permettant au numéro 10 luco-primaubois de faire mouche, une nouvelle fois de près. "On retient la qualification, dira Franco Vignola, avant de préciser : Le groupe n’est pas forcément prêt (pour débuter le championnat le week-end prochain). On a eu une préparation très tronquée à cause de nombreux absents. D’ailleurs, on est encore en phase de prépa. J’ai des joueurs qui, physiquement, ne sont pas encore au point et, d’ailleurs, ça se voit. Ces deux matches de Coupe nous ont permis de retrouver un certain niveau mais pas suffisant pour être performant en championnat. "

Retrouvez tous les résultats (et les buteurs) de ce 2e tour de Coupe de France en Aveyron dans votre édition Centre Presse ce dimanche 5 septembre.
Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

372 €

appartement t1bis de 37m2 en 1er étage d'une petite copropriété dans un qua[...]

209000 €

Coup de coeur pour cette maison de village en pierre d'environ 129 m² aux p[...]

227500 €

Dans le centre de La Primaube, grande maison de type 7 assise sur 734 m2 de[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?