Les chasseurs savent que les oiseaux disparaissent avec les troupeaux

  • Un projet de restauration du paysage caussenard est en cours.
    Un projet de restauration du paysage caussenard est en cours.
Publié le

Trop longtemps, le monde de l’écologie a choisi l’entrée "espèce" au détriment de l’entrée "habitat" pour agir en faveur de l’environnement.

Pourtant les chasseurs savent que protéger l’individu ne sert à rien si l’on ne prend pas soin de protéger la niche écologique de l’espèce considérée. Le président de la Fédération départementale des chasseurs, Jean-Pierre Authier assure que les chasseurs ont toujours œuvré pour la protection des milieux et des travaux de plantation des haies, de création de mares, de cultures faunistiques, l’acquisition et la gestion de tourbières ou de restauration de pelouses sèches en témoignent. Les chasseurs aveyronnais ont porté un dossier de plus de 100 000 € pour restaurer le causse de Rodelle dans le cadre de l’appel à projets national "Mob’biodiv" qui a été retenu parmi plus d’une centaine de candidatures. Le projet qui vient de démarrer vise à restaurer le paysage caussenard en appui de la mairie de Rodelle, pionnière en la matière. Martial Lavastrou, en charge du projet à la fédération souhaite "retrouver une pelouse écorchée qui doit retrouver son caractère steppique favorable à une faune et flore hautement spécialisée. Couper la moitié des genévriers, les exporter, poser des clôtures pour assurer une pression pastorale adaptée conditionnent la réussite de ce projet d’un retour à l’équilibre en conjuguant activités humaines et pastoralisme pour structurer le paysage".

C’est maintenant que tout se joue sur le causse de Bezonnes grâce à l’expertise et au savoir-faire des chasseurs mais aussi des éleveurs impliqués dans le projet.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à La Loubière

69000 €

A 2 minutes de Lioujas, terrain de 854 m2 viabilisé et libre de constructeu[...]

Toutes les annonces immobilières de La Loubière
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?