Tarn : deux antennes relais incendiées volontairement, la téléphonie et la TNT perturbées

  • L'antenne relais chemin de Canteperlic  couvre quelque 50 000 personnes.
    L'antenne relais chemin de Canteperlic couvre quelque 50 000 personnes. Repro DDM - E. C.
Publié le

Ces feux criminels ont perturbé le réseau de téléphonie mobile et la TNT, notamment vers Carmaux, Cagnac-les-Mines ou Saint-Juéry.
 

Les pompiers sont intervenus à deux reprises à Albi pour des feux de câble sur pylône, dans la nuit de vendredi à samedi 11 septembre. Le premier a eu lieu vers 22h30 sur la cote de Mascrabière qui longe la route de Cordes. Quelques heures après, un deuxième feu se déclare sur une antenne relais du chemin de Canteperlic, petite route située aux pieds de Notre Dame de la Drèche. Les flammes ont été éteintes grâce à l'intervention des sapeurs-pompiers et au moyen d'une lance à canon.

Ces feux, qui sont d'origine criminelle selon la police et les pompiers, ont perturbé le réseau téléphonique et ont privé de TNT des habitants d'Albi et de communes alentour. Toute la journée de samedi, des agents technique étaient à pied d'œuvre pour rétablir la situation. Selon nos informations, les perturbations concernent les opérateurs Bouygues et SFR. En fin de journée, la préfecture a recommandé à leurs abonnés de composer le 112 en cas d'urgence, car certains pourraient avoir des difficultés à consulter les autres numéros (15, 17 et 18).

L'antenne de Canteperlic servirait de relais à plus de 50 000 personnes.

L'information publiée sur les réseaux sociaux a fait réagir des internautes touchés en divers lieux : Carmaux, Saint-Juéry, Cagnac. Cette nuit, pour éviter toute récidive, les antennes relais albigeoises seront placés sous surveillance.

 

A. P.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?