C’est parti pour les travaux avenue Victor-Hugo à Rodez

Abonnés
  • Derniers réglages pour Christophe Lauras, adjoint à la mairie en charge des aménagements, et les équipes techniques de la Ville.
    Derniers réglages pour Christophe Lauras, adjoint à la mairie en charge des aménagements, et les équipes techniques de la Ville.
Publié le

Pour neuf mois dès ce lundi, la Ville commence les travaux rive gauche de l’avenue Victor-Hugo. L’axe routier est également appelé à être "sécurisé" avec une limitation de vitesse à 30 km/h et l’installation de trois feux de circulation.

Du vert, du vert et du vert. à la Ville de Rodez, pourtant pas étiquetée "verte", plus un chantier ne se déroule sans ce prisme. Les travaux tant attendus de la rive droite de l’avenue Victor-Hugo n’échappent pas à la règle. Dès aujourd’hui, et durant neuf mois, ce côté de l’artère surnommée "les Champs-Élysées ruthénois" fera peau neuve.

Et s’il avoue que " la réflexion fut longue ", Christophe Lauras, adjoint en charge des aménagements, l’annonce : " Les gens se promèneront autant de ce côté que de l’autre au beau milieu des arbres… " Ceux déjà présents seront conservés et accompagnés d’espaces de végétalisation tout le long de l’avenue, du haut d’Amans-Rodat jusqu’au Broussy. Quant au revêtement, il devrait ressembler à l’allée piétonne déjà existante, côté jardin public, et ainsi offrir une continuité à cet axe, tout aussi prisé des automobilistes que des piétons.

Un coût fixé à 1,75M€

Et quid des places de stationnement, très prisées des Ruthénois ? "Elles seront presque conservées, seules cinq ou six disparaîtront", annonce l’élu, sans oublier de préciser que "le parking souterrain au multiplexe est toujours sous-utilisé".

Pour la Ville, ces travaux estimés à 1,75M€ permettront également de revoir le trafic routier de cet axe principal. Avec un mot d’ordre cette fois : sécurité. "On reçoit de nombreuses plaintes sur la dangerosité des passages piétons", concède Christophe Lauras. Ainsi, dans un premier temps, la vitesse sera limitée à 30km/h, contre 50 à ce jour. Et surtout, trois feux tricolores seront installés sur l’axe : un au niveau de l’école Saint-Paul, un à l’embranchement de la rue Combarel et un au bout de l’avenue, au niveau de la séparation vers la rue Planard… Autant dire que les automobilistes ne pourront plus avoir le pied lourd ! Quant aux cyclistes, ils auront aussi droit à "un espace", assure la mairie, plus que jamais engagée dans une course à la "végétalisation".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

72000 €

Ce T1 bis se trouve au premier étage d'une copropriété bien entretenue. Seu[...]

212000 €

RARE ! Très bel appartement d'environ 113 m² au 1er étage d'un immeuble d[...]

310000 €

Rodez, à proximité du centre-ville dans un quartier résidentiel. Appartemen[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?