Le Moto club ruthénois vise une épreuve du championnat de France

  • Le terrain de La Vayssière a été largement refait.
    Le terrain de La Vayssière a été largement refait. Archive JLB
Publié le

"Créé dans les années 50, le Moto Club Ruthénois fut un des premiers clubs de la ligue Midi-Pyrénées et nous avons à ce jour plus d’une centaine de licenciés ", explique Bernard Caussignac, son président. Un dirigeant bien secondé par son fils Séraphin qui fait partie du bureau et s’investit énormément dans l’organisation du motocross annuel, en septembre.

"Malheureusement, cette année nous n’avons pas pu, crise sanitaire oblige, organiser notre épreuve car même avec le feu vert il y avait trop de contraintes et, surtout, le risque d’annulation au dernier moment si la crise venait à s’aggraver était trop important ", confie ce dernier.

Dès 6 ans !

"C’était prendre un risque financier trop important que le club aurait eu du mal à supporter. Maintenant nous pensons à 2022 avec l’ambition d’accueillir le championnat de France. " Il faut dire que cette épreuve constitue, avec les cotisations des licenciés, une grosse partie des finances du club. Mais le Moto Club Ruthénois ce n’est pas que le motocross. C’est également une école de moto ouverte aux enfants dès leur plus jeune âge. "Cette année, le plus jeune à 6 ans. Il suffit de savoir garder son équilibre sur une moto. Tout le monde peut venir. Nous avons deux niveaux, le niveau initiation et le niveau débutant. " Des niveaux que chacun franchit à son rythme.

"En plus, les enfants peuvent venir essayer avant de s’engager", ajoute Séraphin Caussignac. Ensuite, il y a ceux qui continuent en tant qu’amateurs et ceux qui se tournent vers la compétition. Les leçons ont lieu sur le terrain de La Vayssière. Un terrain qui a pratiquement entièrement été refait et qui est ouvert un dimanche sur deux pour ceux qui veulent s’entraîner. "En ce moment, dès que le temps le permet, nous sommes ouverts tous les dimanches après-midi", conclut Séraphin ; qui fait partie des pilotes locaux à s’être illustré en compétition. Il a notamment à son actif plusieurs titres de champion Midi-Pyrénées alors que dans les années 90, Stéphane Da Silva, formé également au club, fut vice champion de France cadet.

serge carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

516 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 3 Pièces situé au pied de l[...]

320 €

Cet appartement se compose d'une entrée avec placard, d'une pièce principal[...]

1490000 €

A 25 km de Rodez et à 500 mètres à pied d'un pittoresque village médiéval a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?