Lozère : une meute de loups suspectée d'une attaque

  • Alain Pouget, de la Coordination rurale de Rodez, devant les cadavres de brebis.
    Alain Pouget, de la Coordination rurale de Rodez, devant les cadavres de brebis. Midi Libre - A. C.
Publié le

Trois brebis ont été tuées et 10 autres ont succombé à leurs blessures à Saint-Hélène, près de Mende. La Coordination rurale y voit une meute de loups.
 

Une nouvelle attaque sur un troupeau de brebis à Sainte-Hélène, à l'Est de Mende, en Lozère dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 septembre. trois animaux ont été tués et quinze autres blessés, dont six qui "devront être euthanasiés", a fait savoir France 3 Occitanie le mercredi 8 septembre.

Midi Libre, lui, précise que si trois brebis sont bien mortes lors de cette attaque, dix autres sont décédées des suites de leurs blessures.  Jean-David Julien, l'éleveur victime, est allé exposer les carcasses de ses brebis sur la place du Foirail dans le centre-ville de Mende au lendemain de l'attaque. Pointé du doigt par Alain Pouget, le président de la Coordination rurale de Lozère, "une meute de loup. Le pourcentage de prédation du loup ne cesse de croître en Lozère, où la population du loup est exponentielle".

Pour lui, le loup est présent dans 50 départements en France. La plupart du temps, ces attaques de loups reconnues sont l'oeuvre d'un animal solitaire, mais nichée entre trois parcs naturels régionaux (Aubrac, Cévennes et Monts d'Ardèche), la Lozère et par extension ses départements limitrophes peut-elle devenir sur ce territoire le terrain de chasse collectif des loups ?

A. C., I.B. et L. R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?