Rodez : l'hôpital de Sainte-Marie se dévoile samedi dans le cadre des journées du patrimoine

  • L'hôpital Sainte-Marie réserve des trésors architecturaux fabuleux.
    L'hôpital Sainte-Marie réserve des trésors architecturaux fabuleux. Centre Presse - José A. Torres
  • Le style art déco est présent à tous les étages, au sein des différents pavillons.
    Le style art déco est présent à tous les étages, au sein des différents pavillons. Centre Presse - José A. Torres
  • La chapelle décorée par Raymond Clerc-Roques, peintre verrier et sculpteur albigeois.
    La chapelle décorée par Raymond Clerc-Roques, peintre verrier et sculpteur albigeois. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

L'hôpital Sainte-Marie fête cette année ses 90 ans. L'occasion de découvrir à la fois le patrimoine et l'histoire extraordinaire de cet établissement, dédié "aux aliénés mentaux" qui vivaient en totale autarcie. Par ailleurs, deux conférences retraceront l'évolution de la psychiatrie et de la santé mentale. 

Ce n'est pas tous les jours que l'on peut pousser les portes de l'hôpital  psychiatrique Sainte-Marie à Olemps (au lieu-dit Cayssiols) pour  une visite. Les journées du patrimoine sont donc un moment privilégié pour aller à la rencontre de cet établissement aussi  riche en histoire que  fabuleux par son aspect architectural. Cette année, le centre hospitalier  fête ses 90 ans. Une occasion  pour l'institution  d'ouvrir ses portes au public et partager ses richesses. Il faut savoir que l'hôpital, construit à partir de 1931, fait partie d'un des rares asiles pour "aliénés" à avoir été construit durant la période de l'entre-deux-guerres. De ce fait, l'institution médicale témoigne de cette période où le style art déco, combiné au béton armé a le vent en poupe.  Au cours de la visite, le public pourra découvrir  l'ancienne cuisine où l'on préparait des repas quotidiens pour 1200 personnes (l'hôpital avait été prévu pour 4000 malades). Si la cuisine est impressionnante par sa taille, c'est surtout le plafond de la rotonde, une verrière dans le style art déco qui tape dans l'œil. Le dôme circulaire a été imaginé par les architectes de façon à recueillir l'eau et les graisses. Une hotte avant-gardiste en somme. Le cœur nourricier de l'hôpital est situé dans un point central et stratégique, tout comme la chapelle.

C'est le peintre verrier et sculpteur Raymond Clerc-Roques qui réalise à la fois les vitraux et la dalle de cette chapelle, inscrite dans les lignes directrices du Concile Vatican II. Par ailleurs sur l'Agglo, on retrouve  le style de Raymond Clerc-Roques à Saint-Jean de la Primaube : des compositions graphiques, des formes ovoïdes et des figures stylisées. Les couleurs font penser au peintre Miro.

Le bâtiment est imaginé, dans un premier temps dans le style néo roman. Après le décès des architectes Jarrier, ce sont  Jean Dugué-Boyer  et Georges Bonnefous qui réalisent le projet. L'autel,  entièrement  bâti dans du béton armé,  laisse place à une belle scène. Plus loin, un chemin de croix en bronze vaut le coup d'œil. 

Les visites guidées, organisées pour l'occasion,  amèneront  les visiteurs vers l'unité de thérapie médiatisée. C'est au sein d'une belle verrière que les patients de Sainte-Marie s'adonnent à différents arts. Ces ateliers permettent la socialisation, la concentration et surtout la création artistique. 

Par ailleurs, la journée de samedi réserve d'autres surprises comme deux conférences (lire par ailleurs) et un repas concocté par Michel Bras (sur réservation). 

 

Deux conférences, une exposition et un repas

L'hôpital Sainte-Marie met les petits plats dans les grands à l'occasion de son 90e anniversaire. Les passionés de la psychiatrie pourront assister à deux conférences ce samedi. A 10h15, le Dr Gassiot et le professeur de philosophie Guièze, ainsi que Yann Launay, chargé d'étude au service du patrimoine de Rodez Agglomération, animeront la conférence sur l'histoire et l'évolution de la psychiatrie. A 16 heures, le psychiatre Sabran et le médecin généraliste Nekrouf aborderont la "psychiatrie et la santé mentale aujourd'hui. Ils seront accompagnés par l'Union nationale des familles et amis de personnes malades et ou handicapées psychiques. Une exposition retracera l'histoire de l'établissement. Un repas concocté par Michel Bras est également au programme, mais il est déjà complet. 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

75500 €

Au Centre historique de RODEZ, à quelques mètres de la place du bourg, un l[...]

284 €

RODEZ : Studio lumineux dans un petit collectif à proximité IUT, Lycées Lou[...]

270 €

APPARTEMENT TYPE I SITUE AU 3EME ETAGE SANS ASCENSEUR, COMPOSE D'UN COIN CU[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Joeliayd Il y a 1 mois Le 17/09/2021 à 21:03

Dans le texte il est écrit la psychiatre sabran il aurait été plus approprié de parler de madame sabran ou plutôt du docteur Valerie Sabran... de même pour ces collègues pour le respect de leurs travail et de la langue française.... merci de votre écoute.