Chèque énergie : une rallonge de 100€, pour qui ?

  • Le chèque énergie est destiné aux familles les plus précaires, qui ont des difficultés à payer leurs factures de chauffage.
    Le chèque énergie est destiné aux familles les plus précaires, qui ont des difficultés à payer leurs factures de chauffage. Repro CPA
Publié le

Face à la flambée des prix de l’énergie, le gouvernement prévoit un « coup de pouce » supplémentaire pour les ménages modestes. En décembre, près de 6 millions de familles vont recevoir un chèque de 100 euros. Serez-vous concernés ?

Hausse du Smic automatique, rallonge du chèque énergie… Tous les moyens sont bons pour soutenir le pouvoir d'achat des Français particulièrement secoué par la crise sanitaire. Mercredi 15 septembre, le gouvernement a annoncé « la mise en place d’une aide sociale exceptionnelle très simple de 100 euros pour tous les ménages qui bénéficient aujourd’hui du chèque énergie », soit « 5,8 millions de ménages », a indiqué Matignon, confirmant une information RTL. Le Premier ministre Jean Castex devrait détailler ce nouveau « coup de pouce » de l’État.

Comment obtenir cette aide ?

Aucune démarche ne sera à effectuer pour les ménages éligibles à cette « prime » qui recevront le chèque par courrier dans le courant du mois de décembre, et ce, quel que soit leur mode de chauffage (électricité, fioul, gaz).

« C’est une forme de soutien pour passer cette situation que l’on considère comme conjoncturelle de hausse du prix des énergies qui va conduire à une hausse des prix du chauffage », a-t-on expliqué à Matignon. En effet, les prix du gaz ont particulièrement été touchés par la hausse des tarifs. D’abord en juillet avec + 10 %, puis en août avec +5 % et enfin, au 1er septembre, la facture a de nouveau flambé de +8,7 %.

Suis-je éligible ?

Le chèque énergie est destiné aux familles les plus précaires, qui ont des difficultés à payer leurs factures de chauffage. En 2021, un an après le début de la crise sanitaire, son seuil d’éligibilité a été légèrement revu à la hausse.

Pour bénéficier de cette aide, le revenu fiscal de référence par unité de consommation (UC) doit être inférieur à 10 800 euros en 2021, soit 100 euros de plus que l’année précédente. Dans un ménage, une personne seule constitue 1 UC, une deuxième personne 0,5 UC et chaque personne supplémentaire 0,3 UC. Mais pas de panique, le calcul est automatique grâce à un simulateur en ligne qui permet de vérifier l’éligibilité du foyer au dispositif sur Chequeenergie.gouv.fr.

Nouveauté 2021, les résidants en Ehpad, en Ehpa, dans les résidences autonomies et les établissements et unités de soins de longue durée peuvent bénéficier de cette aide pour leurs frais de logement.

À quoi sert cette aide ?

Des factures aux petits travaux, cette aide ne sert pas uniquement à régler les factures de chauffage. Bien que ce soit son utilité première, le chèque énergie peut être envoyé directement au fournisseur d’énergie pour régler vos factures, mais cette subvention peut également se convertir en un chèque travaux, afin de participer au financement d’un chantier de rénovation énergétique, le tout, en complément d’autres aides spécifiques déjà existantes.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?