Viviez : l'usine Sam placée en liquidation avec poursuite d’activité durant 3 mois

  • L'usine Sam est autorisée à poursuivre ses activités jusqu’au 10 décembre.
    L'usine Sam est autorisée à poursuivre ses activités jusqu’au 10 décembre. BSHP
Publié le

Ce jeudi 16 septembre, le tribunal de commerce de Toulouse, a rendu son délibéré sur la fonderie Sam de viviez : liquidation judiciaire avec poursuite d’activité durant trois mois pour favoriser une éventuelle cession de l’entreprise qui compte 340 salariés.

Suite à l’audience du 3 septembre dernier, le tribunal de commerce de Toulouse a rendu son délibéré concernant son jugement sur la fonderie Sam de Viviez qui compte 340 emplois. Le tribunal a mis fin à la période d’observation et a prononcé la liquidation judiciaire de la société viviézoise. Il autorise une poursuite exceptionnelle d’activité pour une période de trois mois, soit jusqu’au 10 décembre prochain « afin de favoriser une éventuelle cession de l’entreprise ».

Pour motiver sa décision, le tribunal relève que « les candidats repreneurs n’ont pu présenter aux administrateurs judiciaires des offres de reprise finalisées, l’État et le groupe Renault ne souhaitant pas participer à leur financement ». Le tribunal relève aussi que le groupe Renault a confirmé par courriel du 28 juillet dernier soutenir l'usine Sam au niveau du financement de l’exploitation et des investissements nécessaires durant la période de poursuite de l’activité.

Offres de reprise à déposer avant le 30 septembre

Les administrateurs judiciaires sont maintenus durant la période de liquidation avec poursuite d’activité. Pour Ghislaine Gistau, représentante CGT du personnel, « nous avons dépassé les 18 mois de redressement judiciaire. Il y a urgence car le délai de liquidation est court pour trouver un repreneur. Soit Renault et l’État ont un candidat et les choses se passeront rapidement soit ce sera plus compliqué. Renault s’est engagé auprès de Sam jusqu’en mars 2022. Chacun espère qu’une offre de reprise sera déposée d’ici le 30 septembre pour sortir de cette situation qui n’est bonne pour personne, les salariés en sont moralement et physiquement épuisés ».
 

BHSP
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

160000 €

Grande maison familiale de construction traditionnelle type 7, cinq grandes[...]

159000 €

Viviez : Ensemble immobilier comprenant : Une maison individuelle de type 4[...]

38000 €

Maison de ville mitoyenne située à proximité d'un supermarché et des écoles[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?