À Bozouls, l’épicerie épicurienne du Trou cultive le jardin qui se cache en nous

Abonnés
  • Sarah, crémière et nouvelle venue avec les sœurs Rachelet Claire à la tête de l’épicerie.
    Sarah, crémière et nouvelle venue avec les sœurs Rachelet Claire à la tête de l’épicerie.
Publié le

Claire et Rachel proposent une multitude de produits locaux de qualité à boire, à manger, et pour nourrir l’esprit aussi où tout est donc bon pour la santé !

"Arrêter le temps qui court, attraper les fleurs de l’amour." Telle est la maxime écrite sur l’une des cartes à l’entrée de l’épicerie du Trou à Bozouls. Une invitation à flâner, un conseil pour consommer bien et local, tel est le lieu idéal conçu par Claire, désormais associée à sa sœur Rachel qui n’est autre que l’épicurienne de la Maison Bouteille (bâtisse gourmande bâtie avec son époux Philippe).

Mais revenons à l’épicerie du Trou qui se veut un lieu de vie, donc de partage. "La démarche est de maintenir la vie du village. Ici, on retrouve aussi bien la mamie qui vient chercher des légumes que les bobos", résume Claire. Des bobos qui soignent les maux, des êtres qui pensent à être surtout. Pour ce faire, outre les jolies cartes épurées de "Narrature" alias Mélanie qui invite à attraper les fleurs de l’amour comme il est écrit en préambule, on y voit les cartes burlesques d’amis Bozoulais conviant Yvette, au milieu des glaces de la ferme de Dilhac à Lacroix-Barrez ou les maraîchers de Campuac et de Saint-Côme sur les étals. C’est fait maison, bon et le plus souvent bio. La conscience de nourrir le corps comme l’esprit avec bienveillance et intelligence. On peut même acheter le Bactériosol, la célèbre formule alchimique de Marcel Mézy qui donne du bon air à la terre tout en la gardant saine.

"Nous prenons le temps de sélectionner les produits", précise Claire. Avec le papa André pour le rayon primeur, sa sœur Rachelle pour l’amour des mots, Hélène et Sarah les nouvelles venues, la passion est justement le maître mot. On y déniche aussi bien du chocolat de Gaëlle Fizes, l’abbaye de Bonneval, Aïci, du pastis du Sud-Aveyron avec la distillerie Landa’s, du miel du Trou (tombé donc, juste à côté), de la farine du moulin de Coudoustrines, des gâteaux secs avec "Nom d’un p’tit biscuit" en provenance d’Olemps, des gâteaux à la broche avec "Les délices de Banes" de Trémouilles, la gamme bio d’Aurore Market, et pléthore de livres pour adultes, enfants et produits artisanaux pour "musarder, lire, s’émerveiller", telle est la devise inscrite sur la vitrine de l’épicerie qui devrait connaître un bain de jouvence l’an prochain.

En attendant, on peut toujours déguster des yaourts des Fables de la Terre, tisser du lien avec les moutons de Tan Andrieu ou carrément acheter un carnet de Virginie Cannevelle pour écrire sa maxime. L’inspiration est toute trouvée dans le ventre et l’antre de l’épicerie du Trou qui ne demande qu’à être remplie d’humour et dévorée d’amour. "On a senti l’hiver dernier le soutien à l’économie locale que l’on apportait", confie Claire. Du lien, l’épicerie ouverte six jours sept, n’a pas fini d’en tisser en ajoutant un étage de partage l’an prochain aussi pour proposer des gîtes, histoire d’arrêter le temps qui court.

Contact au 05 65 44 84 46.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

127000 €

A deux pas du célèbre site touristique géologique dit 'trou de Bozouls' et [...]

108000 €

Ancienne grange/étable de 140 m2 par niveaux sur une parcelle de 4 900 m2 e[...]

384800 €

Maison d'habitation de type 8 / 9, comprenant :- au rez-de-chaussée : un sa[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?