Rugby : LSA, une deuxième séduisante

  • Lors du premier match de la saison, LSA avait battu Argelès, à Réquista.
    Lors du premier match de la saison, LSA avait battu Argelès, à Réquista. JLB - Jean-Louis Bories
Publié le

Début de saison très intéressant des Ségalis qui semblent avoir franchi un cap après leur succès à l'extérieur dimanche 19 septembre (10-12) à Saint-Sulpice.

Toute la semaine, on avait senti les gars très motivés, explique Ruan Lamprecht, l’un des tacticiens de LSA, vainqueur dimanche à Saint-Sulpice (10-12). Après la victoire obtenue à la maison contre l’ES Catalane, ils avaient envie de continuer sur leur lancée. "

C’est chose faite puisque les Lsanais ont signé ce deuxième succès de rang ce qui leur permet de se trouver sur le podium provisoire de la poule 5 de Fédérale 2 derrière les Millavois et les Audois de Gruissan, deux prétendants à la montée en fin de saison. "Au-delà de la victoire, je suis satisfait de la prestation du groupe qui a su gérer la rencontre en alternant jeu au pied, jeu au large et jeu devant en fonction des circonstances et malgré un vent de face en première période." Bien sûr, encore une fois, tout ne fut pas parfait mais il n’y a pas eu de gros points noirs. " Les gars progressent de jour en jour. En plus de gérer correctement et de jouer juste, ils ont également su jouer au bon endroit en fonction des opportunités. "

Miquel, le coup dur

Dimanche, les Lsanais ont montré qu’ils avaient franchi une marche et qu’il faudrait compter avec eux tous les dimanches à la maison comme à l’extérieur. Un terme d’ailleurs banni du vocabulaire Cassagno-Réquistanais cette saison. "Pour nous, le championnat n’est qu’une suite de rencontre à jouer et si possible à gagner, peu importe sur quel terrain elles se déroulent ", veut croire Lamprecht. Si la victoire ségalie peut sembler courte, elle n’est pas due au hasard ni à un coup de chance. Elle s’est construite petit à petit au fil des minutes et ce ne fut pas toujours de tout repos car le pack tarnais a fait du pressing mais a buté sur une défense solide et bien construite. "Ils ne sont passés qu’une fois. Après une suite de quatre ou cinq mauls. " Même mené à quelques minutes de la fin, le coach n’a pratiquement pas douté du résultat final. "Je sentais les gars bien dans leur tête et je les savais capables d’inverser la tendance. "

Seule ombre au tableau, la blessure de l’arrière et buteur Miquel. "C’est un petit coup dur d’autant plus qu’il pourrait être absent trois ou quatre semaines. Il se plaignait des ischio-jambiers ", éclairait hier son coach. Sa sortie du terrain a néanmoins permis au buteur remplaçant de s’exprimer. "Je suis vraiment content de Bastien Zerouali car même s’il a raté une pénalité, il a passé celle de la victoire lors de la dernière minute de jeu et ce n’est pas évident car a ce moment-là en ayant le résultat au bout de la chaussure, la pression est grande", a encore réagi Lamprecht. Plutôt de bon augure avant la réception du poids lourd Gruissan, ce dimanche.

Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

213000 €

Au coeur d'un village paisible, corps de ferme constitué d'une maison pouva[...]

790 €

Maison de campagne, entièrement rénovée, dans un lieu-dit à 20 mn de La Pri[...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?