Charlotte Berton, une reconversion jamais très éloignée des paddocks

Abonnés
  • Derrière un volant ou micro en main, comme ici sur le Salon automobile de Genève, la Ruthénoise garde toujours un goût prononcé pour les défis 	@CB
    Derrière un volant ou micro en main, comme ici sur le Salon automobile de Genève, la Ruthénoise garde toujours un goût prononcé pour les défis @CB
Publié le

Quadruple championne de France de rallye, la ruthénoise Charlotte Berton a réussi à faire de sa passion un métier.

De Charlotte Berton, on connaît d’abord un palmarès éloquent. Quadruple championne de France de rallye (2010, 2011, 2012 et 2014), l’Aveyronnaise a éclaboussé la discipline de sa classe. On la retrouve aujourd’hui en femme d’affaires dans un milieu qui n’est pas sans lui rappeler ses belles heures derrière un volant.

"Grâce à mon palmarès et mon expérience comme pilote officielle Opel, j’ai réussi à prendre un virage professionnel dans un secteur que j’affectionne, pose la pilote. Sous la marque By Charlotte Berton, la Ruthénoise propose désormais ses services aux constructeurs automobiles. Sous de multiples formes.

"J’ai organisé pas mal d’événementiels sportifs à l’occasion du Championnat du monde des Rallyes ou des 24 heures du Mans. Je fais aussi de la formation automobile pour les marques. Surtout à destination des commerciaux que je briefe sur les nouveaux modèles. Les technologies évoluent (électrique, hydrogène). Je leur fais découvrir le produit dans le détail." Toujours plus simple en effet de savoir ce que l’on vend.

La quadruple championne de France est aussi monitrice-instructrice de pilotage. "J’ai passé mon diplôme pour pouvoir enseigner. Ça me permet d’évoluer sur circuit pour accompagner des clients, assurer des démonstrations hyper-dynamiques avec des voiture hyper-sportives. J’interviens aussi sur la présentation de différents modèles en direct avec mon petit micro, comme sur le Salon de l’Auto à Genève ou en vidéo, style Auto-moto ou Turbo sur M6".

Un champ d’action, on l’aura compris, plutôt varié qui lui permet de rayonner dans la France entière et quelques fois à l’étranger. "C’est ce qui fait le sel de ce métier. La grande variété des missions. On voyage beaucoup, on rencontre beaucoup de monde. Je peux partir au Mans une matinée avec Porsche avant d’assurer une formation pour Peugeot le lendemain. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer et c’est ce qui est génial !"

Particulièrement à l’aise dans un milieu qu’elle a connu et qu’elle connaît toujours sur le bout des doigts, la trentenaire savoure cette reconversion : suite logique de la carrière de la pilote aveyronnaise. "Je garde un œil attentif sur le rallye. Je ne le cache pas, ça me manque terriblement. Alors je suis les copains ! Je regarde les résultats... Quand on roule, c’est assez viscéral. On veut toujours rouler !" La jeune femme n’exclut d’ailleurs pas de revenir se frotter au peloton. "Je suis enceinte de huit mois, ce n’est donc pas d’actualité pour le moment. Mais si vous me demandez si je vais revenir en rallye, je réponds oui !"

ad

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

270 €

Appartement de type studio, d'une surface de 22 m2, composé : - Une entrée,[...]

311 €

Appartement de type II composé d'une entrée, cuisine équipée avec plaque vi[...]

219 €

Appartement de type 1 avec coin cuisine équipée Centre-ville et proche cath[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?