Santé : connaître la toxicité et lutter contre la prolifération des pesticides

  • Un auditoire très sensible aux problèmes et questions soulevés par les participants.
    Un auditoire très sensible aux problèmes et questions soulevés par les participants.
Publié le

Organisée le 16 septembre par l’association Biodiva en lien avec Les Jeudis en Question, en avant-première du Marché aux Plantes du 19, une rencontre sur la toxicité des pesticides a réuni une vingtaine de participants.

Madame Lena Broecki a souhaité la bienvenue aux participants et présenté le conférencier Philippe Piard, agriculteur bio "Les Vents sauvages" à Alrance.

Après s’être présenté, il a cité une étude de l’université de Sydney : "Près d’un tiers des terres agricoles dans le monde sont exposées à un risque élevé de pollution par les pesticides, pesticides qui peuvent se retrouver dans les nappes phréatiques et menacer la santé humaine et la biodiversité... Diverses pathologies sont reconnues comme étant en lien avec les pesticides, maladie de Parkinson, hémopathies malignes, cancers des poumons, de la vessie, du sang, de la prostate... Pour les pesticides, l’effet combiné de différentes substances est une véritable bombe à retardement." Le conférencier précise : "Dans le monde, 385 millions de personnes sont victimes des pesticides, 11 000 meurent d’intoxications graves, peut-on lire dans le rapport Expertise collective Inserm, effets des pesticides sur la santé". Philippe Picard a largement développé les obstacles qui rendent quasiment impossibles les actions contre la commercialisation des pesticides : les fabricants de ces produits qui, avant leur mise en vente, ne procèdent pas à des formulations complètes prenant en compte les interactions des différents composants du produit. L’État n’exige pas ce type d’analyse et l’on assiste à une collusion entre les scientifiques de l’État et les entreprises.

Pour mener un combat contre les pesticides, Philippe Piard a créé une fédération, coalition d’associations Secrets toxiques avec laquelle il est possible et souhaitable de rentrer en liaison sur le site : www.secretstoxiques.fr

Avec elle plusieurs actions en justice ont été déposées.

Après le passage au bar, les participants ont été invités à faire part de leurs remarques et questions. Parmi elles, la position de la médecine : "ce n’est pas le job des médecins". L’industrie du mensonge "à force de dire qu’il n’y a aucun danger nos enfants ont perdu dix ans de vie en bonne santé", la disparition d’insectes suite à l’utilisation du Roundup. Philippe Piard a été très chaleureusement remercié et applaudi.

Marie-Geneviève Fau, de la librairie Chemins d’Encre à Conques présentait plusieurs ouvrages sur les pesticides dont Le Roundup face aux juges de Marie-Monique Robin aux éditions La Découverte.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?