Vitamine D chez le nourrisson : halte au surdosage

  • Vitamine D chez le nourrisson : halte au surdosage
    Vitamine D chez le nourrisson : halte au surdosage
Publié le , mis à jour

Le surdosage en vitamine D peut s’avérer très dangereux chez le nourrisson. Et il n’est pas si rare, puisque 3 cas ont été enregistrés entre 2020 et 2021 suite à la prise de compléments alimentaires par des tout-petits, destinés aux adultes…. L’Anses rappelle aujourd’hui les conditions précises de cette supplémentation.

Chez l’enfant, la vitamine D participe à sa bonne santé osseuse. D’ailleurs cette dernière est prescrite " en France dès les premiers jours de la vie en prévention du rachitisme, maladie de la croissance et de l’ossification ", explique l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) qui avait déjà publié un point sur ce sujet le 27 janvier 2021.

Mais les extrêmes ne sont jamais bons : un excès en vitamine D présente autant, sinon plus de risques qu’une carence. Un danger rappelé par l’Agence ce 22 septembre alors que 3 cas de surdosage ont été rapportés dans la population infantile entre 2020 et 2021. Des hypercalcémies sévères ont été relevées, autrement dit des taux excessifs de calcium dans le sang. La vitamine D avait été donnée sous forme de compléments alimentaires réservés à la population adulte.

Petit rappel pour protéger votre tout-petit :

  • Ne donnez une supplémentation en vitamine D à votre bébé que si cette dernière a fait l’objet d’une prescription par un professionnel de santé ;
  • Privilégiez les médicaments aux compléments alimentaires enrichis en vitamine D. " Les médicaments garantissent en effet une information claire en termes de doses, de précautions d’emploi, de risque d’effets indésirables et de surdosage", souligne l’Anses ;
  • Surveillez de très près les dosages donnés au quotidien et ne " multipliez pas les produits contenant de la vitamine D pour éviter des surdosages qui pourraient perturber sa fonction rénale".

Pour aller plus loin, consultez l’avis de l’Anses relatif à "des intoxications à la vitamine D chez des nourrissons par mésusage de compléments alimentaires".

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?