Android (Google) lit les mouvements du visage des personnes partiellement paralysées

  • Project Activate est disponible en anglais aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie.
    Project Activate est disponible en anglais aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie. Courtesy of Google Commerce Ltd
Publié le

(AFP) - Google a lancé jeudi de nouveaux outils pour les personnes sévèrement handicapées, qui ne peuvent utiliser leur téléphone ni avec la voix, ni avec les mains.

Le géant des technologies propose désormais une nouvelle application, baptisée "Project Activate" qui permet aux utilisateurs de communiquer grâce aux mouvements de leur visage.

Froncer les sourcils, ouvrir la bouche, regarder à droite ou à gauche, sourire : ces gestes sont détectés par la caméra et permettent d'activer des fonctions prédéfinies, comme d'énoncer une phrase, envoyer un texto ou passer un appel.

L'application s'adresse aux personnes atteintes de sclérose en plaques, de dystrophie musculaire ou encore de paralysie cérébrale, notamment.

"Nous voulions faire quelque chose qui fonctionne indépendamment des autres technologies d'aide, qui soit abordable, portable et rapide", a indiqué Lisie Lillianfeld, directrice de la recherche sur ce produit, lors d'une conférence de presse.

Project Activate est disponible en anglais aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie.

En parallèle, le groupe californien sort aussi "Camera Switches", qui est intégré directement aux outils d'accessibilité d'Android, son système d'exploitation mobile utilisé sur l'écrasante majorité des smartphones dans le monde.

Testé depuis neuf mois, l'outil fonctionne sur le même principe : la reconnaissance des mouvements faciaux. Il permet aux utilisateurs de naviguer sur leur écran, pour sélectionner une chanson dans une playlist, par exemple.

Les personnes peuvent personnaliser Camera Switches, en définissant la taille et la durée du geste nécessaire pour être pris en compte par l'appareil.

"Cela transforme l'objectif au-dessus de l'écran du téléphone en interrupteur. Vous pouvez choisir un mouvement pour scanner et un autre pour sélectionner", a détaillé Emma Turpin du Google Creative Lab.

L'entreprise a par ailleurs mis à jour son appli Lookout, lancée en 2019, qui s'adresse aux personnes non-voyantes ou mal-voyantes et sert à reconnaître des objets et du texte dans l'environnement de la personne.

Elle communique avec le son et peut désormais lire des textes dans 23 langues différentes, même ceux écrits à la main, pour les langues latines au moins. Elle identifie aussi deux devises supplémentaires : les euros et les roupies.

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) estiment qu'aux Etats-Unis, 61 millions d'adultes vivent avec des handicaps. Autant de consommateurs potentiels que Google et ses rivaux, comme Apple et Microsoft, ont à coeur de conquérir aussi.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?