Handball : Toulouse, un gros d’entrée pour les Rocettes

  • Les Rocettes de Milenko Kojic démarrent la saison par un sacré morceau.
    Les Rocettes de Milenko Kojic démarrent la saison par un sacré morceau. Jean-Louis Bories
Publié le

Rentrée des classes ce soir pour les joueuses du Rodez-Onet-le-Château Handball qui accueillent Toulouse à 19 heures, à l'occasion de la première journée de Nationale 3 féminine.

« On manque d’informations sur la poule comme la Fédération change sa composition chaque année. Et je ne sais pas non plus où en sont les équipes qui étaient avec nous la saison dernière (Mende et Toulouse) puisqu’on n’a quasiment pas joué depuis un an et demi. Ces formations devraient être dangereuses, mais on ne sait pas où se situer par rapport à elles. » L’entraîneur des Rocettes Milenko Kojic et ses joueuses ont pourtant battu les réservistes toulousaines le 29 août, lors d’un tournoi amical, « mais notre groupe n’était pas au complet », rappelle la capitaine ruthéno-castonétoise Amélie Fixes.

Il ne le sera pas non plus ce soir (19 heures), aux Glycines, au moment d’entamer l’exercice 2021-22 justement par la réception des Haut-Garonnaises puisque l’arrière droite Nadine Magalhaes, la pivot Agathe Verhnes (blessées et indisponibles jusqu’à fin octobre) et l’arrière gauche Livia Lestage ne pourront pas être de la partie. « Alors que la réserve de Toulouse devrait être renforcée par quatre ou cinq joueuses de l’équipe première, qui joue en Nationale 1, souffle Milenko Kojic. Ça va être un match difficile, durant lequel on va devoir faire beaucoup d’efforts sur le plan défensif et bien gérer les rotations. »

Amélie Fixes se veut, elle, optimiste : « La rencontre va être très serrée, il faudra se battre jusqu’au bout, mais elles sont prenables. » Les Ruthéno-Castonétoises pourraient toutefois payer leur préparation physique inégale. « Sur ce plan, on n’est pas à la ramasse, mais quelques joueuses ne sont pas encore au niveau, déplore-t-il. Sabrina (Haroune) et Milena (Ipavec) sont arrivées il y a seulement une dizaine de jours, certaines n’ont pas fait tous les entraînements à cause du boulot, des études... »

Le groupe : Bousquet - Didelot, Lattes, Albouy, Douat, Bellegarde, Calmes, Causse, Guilpain, Ipavec, Fixes, Guibert, Haroune, Vayssettes.
Vincent Naël
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

138000 €

RODEZ - Tour de ville, Appartement de type 3 avec garage, dans résidence d[...]

284 €

RODEZ : Studio lumineux dans un petit collectif à proximité IUT, Lycées Lou[...]

285 €

Situé à proximité de l'IUT, studio de 21 m2, entièrement rénové, comprenant[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?