Aveyronnais d’ici et d’ailleurs : Marilise Miquel plaide pour "une carte jeunes"

  • Accompagnée par plusieurs membres du conseil d’administration de la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs, la présidente Marilise Miquel a réuni, jeudi soir, dans une salle de l’Auberge aveyronnaise, une bonne cinquantaine de locataires de L’Oustal, pour un apéritif de rentrée servi "pour faire connaissance".
    Accompagnée par plusieurs membres du conseil d’administration de la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs, la présidente Marilise Miquel a réuni, jeudi soir, dans une salle de l’Auberge aveyronnaise, une bonne cinquantaine de locataires de L’Oustal, pour un apéritif de rentrée servi "pour faire connaissance".
Publié le , mis à jour

Elue voilà tout juste un an, l'avocate millavoise préside lundi soir, à 19 h 30, dans les Salons de l’Aveyron, dans le 12e arrondissement de Paris, sa première assemblée générale de la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs. En attendant cette grand-messe annuelle, à quelques jours du marché de Bercy (8 au 10 octobre), elle a accepté de se pencher sur les nombreux dossiers.

Une bougie ! Marilise Miquel soufflera, lundi 27 septembre, son premier exercice à la tête de la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs, à l’occasion de l’assemblée générale organisée, à 19 h 30, dans les Salons de l’Aveyron, situés au cœur du quartier de Bercy, dans le 12e arrondissement de Paris.

Il y a fort à parier que l’avocate millavoise de 38 ans affichera un large sourire car les sujets de satisfaction ne manquent pas. Le dernier en date est d’ailleurs tout chaud puisqu’il a eu lieu jeudi soir. En effet, dans le cadre du plan d’action, la présidente et son conseil d’administration avaient imaginé, pour la première fois, une soirée dédiée à l’accueil des jeunes qui habitent à L’Oustal. Cet apéritif de rentrée a été servi dans une salle de l’Auberge aveyronnaise voisine.

"L’objectif de cette initiative était de faire connaissance, explique la n°1 de la fédération. Ils font partie de la communauté aveyronnaise, ils vivent dans le quartier et on aimerait qu’ils s’investissent aussi." Curieux, enthousiastes, une bonne cinquantaine de locataires de ce bâtiment de cinq étages, où les jeunes Aveyronnais peuvent s’installer pendant trois ans à des loyers défiant toute concurrence, ont répondu à l’invitation. "Ils ont déjà pu échanger entre eux, en prenant le temps, car ils se croisent seulement dans les ascenseurs et devant la boîte aux lettres, se réjouit Marilise Miquel. Et puis, ils savent maintenant qui nous sommes. C’est quand même grâce à nous qu’ils sont là ! Ils n’ont pas conscience de tout ça. On leur a répété qu’ils peuvent compter sur nous."

Et la suite ? La présidente se veut très claire : "On n’était pas là pour fixer un calendrier officiel de rendez-vous. C’était une prise de contact et on va poursuivre ainsi, au feeling."

Le marché de Bercy très attendu

Cette "carte jeunes" se traduit par "la volonté de construire des passerelles entre Paris et l’Aveyron". Marilise Miquel a travaillé sur le sujet au cours de ses vacances au pays cet été. Elle a, notamment, rencontré Elodie Peyrouty, présidente de la Jeune chambre économique de Rodez et Emmanuelle Gazel, maire de Millau. "On possède les acteurs pour le faire, il faut des projets en commun", note l’intéressée. Laquelle est aussi "satisfaite des très bons retours du nouveau site internet". Et, plus largement, de la présence de la fédération sur les réseaux sociaux : "Les objectifs sont remplis. On bénéficie, en effet, de davantage de visibilité."

Lors de cette assemblée générale, il sera, bien entendu, question du marché des Pays de l’Aveyron, dont la 21e édition aura lieu à Bercy à Paris du vendredi 8 au dimanche 10 octobre, avec deux nocturnes les deux premiers soirs. L’événement approche à grands pas, au galop même. Marilise Miquel est impatiente : "Il s’annonce sous de très bons auspices. Les exposants nous font confiance, la Ville de Paris a donné les autorisations nécessaires, on a le soutien de la mairie du 12e arrondissement, toute l’équipe est à fond… On croise les doigts !" Et la météo ? "Il fera très beau", conclut-elle.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?