Chaînes ou pneus hiver obligatoires : quelles sanctions en cas de non-respect de la loi ?

  • Du 1er novembre au 31 mars, il sera obligatoire pour les usagers de la route d’équiper leur véhicule en pneus hiver ou en pneus quatre saisons.
    Du 1er novembre au 31 mars, il sera obligatoire pour les usagers de la route d’équiper leur véhicule en pneus hiver ou en pneus quatre saisons. Repro Centre Presse -
Publié le

Matignon a tenu ce lundi une conférence de presse pour éclaircir certains points de la réglementation portant sur l'obligation des équipements spécifiques en zone montagne qui va entrer en vigueur le 1er novembre prochain. Certaines communes de l'Aveyron sont concernées.

La nouvelle réglementation, qui oblige entre autres les automobilistes à équiper leur véhicule, dès le 1er novembre, sur certains territoires, ne cesse de susciter interrogations et questionnements. Ce qui a poussé Matignon à apporter ce lundi quelques précisions sur cette obligation qui concerne plusieurs centaines de communes françaises (dont 282 en Occitanie)n note La Dépêche du Midi

En pratique, du 1er novembre au 31 mars, il sera obligatoire pour les usagers de la route d’équiper leur véhicule en pneus hiver ou en pneus quatre saisons, ou de détenir des chaînes ou chaussettes à neige, dans certaines communes des massifs montagneux : "Il n’y a aucune d’obligation d'installer des pneus neige sur son véhicule, insiste Matignon. Il suffit d’avoir des chaînes dans son coffre pour être en règle". Seuls les pneus estampillés "3PMSF" (3 Peak Mountain Snow Flake), ou "M.S" seront tolérés.

Les autorités vont déployer de nouveaux panneaux de signalisation, illustrant une mallette avec des chaînes, dans les communes qui seront concernées par cette nouvelle réglementation.

Très bientôt sur le bord des routes dans les zones concernées, dont l'Aveyron.
Très bientôt sur le bord des routes dans les zones concernées, dont l'Aveyron. Repro Centre Presse -

Faire de la pédagogie

Le cabinet du Premier ministre, Jean Castex, a souhaité rassurer les usagers de la route, notamment en ce qui concerne les sanctions en cas de non-respect de cette nouvelle loi. "Le but, c’est de faire de la pédagogie sur ce sujet-là. On va plutôt miser sur la responsabilité des automobilistes qui, en majorité, savent gérer la neige au quotidien."

Matignon mise donc sur une phase de sensibilisation et d’expérimentation ces prochains mois : "On va surtout regarder si le taux d’équipement des véhicules qui feront l’objet d’un premier contrôle est bon ou pas."

Pour l'heure, le texte qui a été voté ne prévoit pas de sanction en cas de non-respect de la loi. Il sera peut-être amené à évoluer dans les mois qui viennent.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 20 jours Le 28/09/2021 à 09:17

Le gouvernement est si peu sûr de ses décisions qu'il ne prévoit pas de sanction en cas de non respect ! ! !
Il faut dire qu'il commence à s'habituer à ne plus être obéi ni respecté !