L’aïkido à Rodez : un art martial, une philosophie

  • Avec ou sans arme, l’aïkido amène à la maîtrise de soi.
    Avec ou sans arme, l’aïkido amène à la maîtrise de soi. DR
Publié le

Le pionnier de l’aïkido aveyronnais, Michel Soulenq, lance les premiers stages en 1966. Il est à l’origine d’un groupe culturel d’études et de recherches sur la coordination du corps et de l’esprit. Onze ans plus tard, Yves Longan débute l’aïkido après s’être essayé au rugby, judo, karaté à Villefranche-de-Rouergue. 1981, un club d’aïkido se crée à Rodez sous la houlette de Maurice Batbare. Longan "s’imprègne" de philosophie orientale et avoue qu’il apprendra beaucoup pendant cette période auprès de son professeur Maurice Batbare.

"Au début de nos activités en tant que club, c’est au gymnase du Cedec que les adhérents se retrouvaient. On n’avait rien, Villefranche nous prêtait un tatami et on était 5 pratiquants ", se rappelle le président/enseignant du club, Yves Longan.

"Nous ne sommes pas beaucoup médiatisés car nous ne faisons pas de compétition, il n’y a pas, non plus, de catégorie d’âge. " Dans la discipline, il n’y a pas d’affrontement, l’ADN de l’aïkido est le côté philosophique. "Dans la pratique, le cérémonial est très important. Les notions de l’art guerrier, le respect, l’élégance, c’est un message que je fais passer dès le premier cours", insiste l’enseignant. Dans le concret, les séances commencent par le salut (le mur d’honneur), un alignement devant le tatami selon un rituel hiérarchique établi. Sur le tatami, sont travaillés souplesse, endurance, physique… avec arme (katana Bokken, couteau, sabre, bâton) ou à mains nues. Toutes ces techniques ont le même objectif qui vise au contrôle de l’adversaire, l’amenant à une chute ou à une immobilisation. Tous les mouvements mettent en jeu les articulations. En règles générales, c’est plus une pratique d’évitement que d’affrontement.

"Toutes ces techniques ont pour but la construction de l’individu. Notre philosophie est basée comme moyen de connaissance et de développement personnel. L’aïkido amène à la maîtrise de soi, des autres et par la non-violence", détaille encore le maître officiant dans une structure comptant 50 adhérents.

Sur ces 50, beaucoup viennent du karaté ou du judo. Sûrement par attrait à cette fameuse "philosophie" ou pour l’absence de compétition. Le club accueille les pratiquants de 6 à 80 ans, les femmes et les hommes. 30 % des adhérents sont d’ailleurs des femmes.

 

J.-M. N.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

254000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK - LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neu[...]

270 €

Appartement de type studio, rue saint Cyrice, d'une surface de 22 m2, compo[...]

595 €

SECTEUR CENTRE VILLE : Au cœur de Rodez, rare appartement meublé de Type D[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?