Les médias sociaux, source d'influence et d'inspiration principale de la Gen Z japonaise

  • La Gen Z japonaise ne se fie plus aux marques mais à leurs propres goûts pour choisir leurs vêtements, selon une étude.
    La Gen Z japonaise ne se fie plus aux marques mais à leurs propres goûts pour choisir leurs vêtements, selon une étude. Alessandro Biascioli / Getty Images
Publié le

(ETX Daily Up) - Est-ce la fin des tendances ? Difficile à croire, et pourtant une nouvelle étude révèle qu'elles n'intéressent plus les plus jeunes au Japon, qui préfèrent s'habiller en fonction de leurs proches, du design, de ce qu'ils prévoient de faire dans la journée, ou, bien sûr, des réseaux sociaux, plutôt que des marques ou des tendances du moment. La mode deviendrait finalement davantage un moyen de communication qu'une façon d'affirmer son style au quotidien.

La société japonaise Shibuya 109 Lab s'est intéressée au rapport qu'entretenaient les jeunes générations avec la mode, interrogeant 205 personnes, 85 jeunes hommes et 120 jeunes femmes, âgées de 15 à 24 ans et affiliées à son réseau. Près des trois quarts des répondants (71%) ont clairement montré que les marques n'avaient plus le même poids dans le choix des articles de mode des plus jeunes, ces derniers s'accordant à dire qu'ils n'en tiennent aujourd'hui plus compte au profit de leurs propres goûts ou de leur style personnel.

Et si l'on parle de style, il faut savoir que les jeunes ne s'en attribuent plus un seul et unique aujourd'hui, mais plusieurs. Gothique, bohème, rock, ou inspiré de la K-Pop, le style est aujourd'hui multiple et ne suffit pas - ou plus - à définir les goûts d'une personne, ou plus précisément d'un jeune issu de la Gen Z. Plus d'un quart des hommes (28%) et près de la moitié des femmes (44%) alternent les styles vestimentaires, témoignant d'un manque d'intérêt pour les tendances. A ce titre, la gent masculine privilégie la décontraction (59%), le style 'propre et sophistiqué' (25%) et le streetwear (22%), tandis que leurs homologues féminins préfèrent le "casual girly" (30%), et le "casual boyish" (27,5%).

Preuve que les tendances semblent désuètes pour cette génération, plus des deux tiers des sondés (67%) font savoir qu'ils choisissent et coordonnent avant tout leur(s) tenue(s) en fonction de l'endroit où ils passent leur journée, avant de prendre en compte les tâches ou activités qu'ils auront à accomplir (54%). Mais cette jeune génération fait également attention aux tenues portées par leurs amis (31%); l'idée étant d'accorder leur style à celui de ces derniers. Notons que le style de la Gen Z japonaise repose également sur un diagnostic que l'on trouve sur les réseaux sociaux et qui permet de trouver les vêtements les mieux adaptés à sa morphologie pour avoir le meilleur look possible une fois photographié et posté sur les réseaux sociaux.

Sans surprise, les réseaux sociaux jouent d'ailleurs un rôle prépondérant en matière d'inspirations. Quand ils ont besoin d'informations sur la mode, plus de huit répondants sur dix se tournent directement vers Instagram, quand 40% se connectent aux services de streaming vidéo, et 34% à TikTok.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?