Exposition sur le ferroviaire à la Galerie Lenoir

Abonnés
  • Le maire, M. Bories ; le conseiller, M. Bourriane et son épouse devant le portrait de Marie Talabot.
    Le maire, M. Bories ; le conseiller, M. Bourriane et son épouse devant le portrait de Marie Talabot.
Publié le

Cette année, dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, la mairie a proposé, une nouvelle animation. C’est donc le samedi 18 et le dimanche 19 septembre, que plus de cent cinquante visiteurs sont venus découvrir à la galerie Lenoir, l’exposition documentaire sur le thème du chemin de fer en lien avec Paulin Talabot.

Paulin Talabot, est un des pionniers du chemin de fer en France au XIXe siècle, avec son épouse Marie Talabot, originaire de Saint-Geniez-d’Olt, dont le portrait a été exposé à la galerie et par la suite rejoindra les autres portraits dans la salle des illustres.

Au travers de cet éminent personnage, elle relate, l’histoire du chemin de fer, dans la cité marmotte et la région.

Plusieurs maires ont essayé d’obtenir le chemin de fer à St-Geniez-d’Olt.

En 1853, Jean-Louis Palangié (1848-1858) demanda une ligne à Napoléon III à partir d’un embranchement à Entraygues sur la ligne Montauban-Clermont qui suivrait la vallée du Lot jusqu’en Lozère. En 1856, il renouvela plusieurs fois sa demande au Ministère de l’Intérieur, sans succès. Un autre projet proposa une voie transversale le long des cours de l’Aveyron, du Lot et de l’Allier.

Mais la réalisation d’un tracé à travers des contrées abruptes et inhabitées apparût très difficile. La Chambre des Députés déclara en 1879 la ligne de la Vallée du Lot non retenue dans le classement d’intérêt général.

En 1869, Philippe Massabuau (1865-1877) écrivit au ministre pour soutenir un projet qui voulait relier St Saturnin-de-Lenne à Sévérac pour rejoindre la ligne de Rodez, mais les dirigeants de la Cie du Midi, les frères Péreire, n’écoutèrent pas la demande des élus, qui souhaitaient obtenir un chemin de fer au plus près de Saint-Geniez-d’Olt. Au final, la voie ferrée sera construite en 1883 au niveau de Campagnac sur la ligne Paris-Béziers. La ligne a été construite par la Cie du Midi (les frères Péreire) après mise en concurrence avec le PLM (Paris-Lyon-Méditerranée). Plus tard, en 1938, elle sera transférée à la SNCF. Désormais, St-Geniez d’Olt dispose d’une très longue avenue... de la Gare... jusqu’à Campagnac.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

66000 €

Maison de 100m2 habitables dans un village sur l'Aubrac à 15km de Saint-Gen[...]

144000 €

Jolie maison située au cur du village de St Gêniez d'Olt.Un local commercia[...]

147000 €

Idéalement situé sur la place principale de Saint Geniez d'Olt, cette maiso[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?