Grippe, pneumocoque : en cas de maladie chronique, pensez vaccination !

  • Grippe, pneumocoque : en cas de maladie chronique, pensez vaccination !
    Grippe, pneumocoque : en cas de maladie chronique, pensez vaccination !
Publié le , mis à jour

Diabète, BPCO, insuffisance cardiaque, maladies rénales, rhumatismes inflammatoires chroniques… Autant de maladies chroniques synonymes de risques accrus en cas d’infections, notamment par la grippe et le pneumocoque. Pourtant, selon enquête IPSOS les personnes concernées ne sont pas toujours conscientes des risques infectieux. D’où l’importance de sensibiliser les patients à risque et de les informer sur la vaccination.

De l’importance de toutes les vaccinations

Dans le contexte de pandémie actuelle, les autorités de santé et sociétés savantes ont encouragé dès l’année dernière le suivi du calendrier vaccinal, voire le rattrapage des vaccinations lorsque nécessaire. Le calendrier vaccinal 2021 insiste sur l’importance du rattrapage vaccinal, en particulier chez les personnes à risques : les nourrissons, les malades chroniques, les immunodéprimés, les personnes âgées et les femmes enceintes.

Certaines maladies chroniques exposent davantage à des complications en cas d’infection grippale ou liée à un pneumocoque. Voilà pourquoi la vaccination contre ce dernier est recommandée par le Haut Conseil de la Santé Publique chez les personnes souffrant de diabète, d’insuffisance cardiaque, de BPCO, de spondylarthrite ankylosante… et les personnes immunodéprimées. Idem pour la vaccination antigrippale.

Un besoin d’information sur la vaccination

Suite à la pandémie de Covid-19, selon l’enquête IPSOS réalisée en 2020 pour Pfizer en partenariat avec le collectif AVNIR*, la perception des vaccins a évolué auprès des malades atteints de pathologies chroniques. Au total, 62% des répondants se disent convaincus de l’intérêt de faire tous les vaccins recommandés.3 Néanmoins, plus de la moitié ne savent pas quels sont les vaccins recommandés. C’est d’ailleurs une demande forte, puisque 97% souhaitent s’informer par l’intermédiaire de ces professionnels de santé3. Sachant que les malades chroniques non vaccinés contre la grippe (29%) et les infections à pneumocoques (35%) affirment être prêts à se faire vacciner en 2021/20223, il est essentiel que les professionnels de santé, informent ces patients sur l’importance de la vaccination.

Des taux de couverture trop bas ?

D’autant plus que dans cette population les taux de couverture vaccinale contre la grippe et le pneumocoque restent trop faibles en France. En 2019-2020, à peine la moitié était immunisée contre la grippe. Bien loin des 75% recommandés par l’OMS.

Philippe Thébault est président de l’Alliance du Cœur. " Les patients souffrant de pathologies cardiaques doivent se protéger d’infections comme la grippe et le pneumocoque. Et en particulier ceux atteints d’insuffisance cardiaque. En cas d’infection, ils sont en effet exposés à un risque de décompensation et d’hospitalisation. "

A l’Alliance du Cœur, de nombreuses brochures sont réalisées pour informer les patients, dont une portant justement sur l’importance de la vaccination. " Nous allons également proposer un vrai-faux sur la vaccination auprès des patients, des médecins et des pharmaciens. Concernant ces derniers, il serait intéressant qu’ils puissent participer à la vaccination pneumocoque. " 

Pourquoi se vacciner contre la grippe et le pneumocoque ?

Les autorités de santé recommandent la vaccination contre la grippe et les infections à pneumocoque chez les personnes souffrant de maladies chroniques, particulièrement vulnérables à ces infections en raison de défenses immunitaires amoindries.  Chaque année la grippe est à l’origine de 2 à 6 millions de cas, ainsi que de 8 000 à 14 500 décès, en majorité chez ces populations à risque. Enfin le pneumocoque est responsable chaque année de 10 000 décès, notamment des patients souffrant de maladies chroniques. 

*Associations VacciNation Immunodéprimées Réalité

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?