Tennis de table : le président du comité départemental de l'Aveyron quitte la table !

  • Bernard Barascud, pour l’heure, sans successeur.
    Bernard Barascud, pour l’heure, sans successeur.
Publié le

Le président du comité départemental de tennis de table Bernard Barascud a annoncé sa décision, contrainte par des raisons personnelles, de mettre un terme à ses fonctions au sein de l’instance, lors de l’assemblée générale annuelle qui se tenait le 18 septembre dernier à Onet.

Il doit aussi renoncer à la présidence du groupement d’employeurs qu’il avait créé pour mettre à la disposition des clubs adhérents, une technicienne pour animer des entraînements en clubs, des stages de formation et des interventions dans les milieux scolaires ou de loisirs.

Les membres du comité et les représentants des clubs aveyronnais ont pris acte à regret de cette décision car Bernard Barascud s’était énormément investi pour donner des moyens financiers et humains à l’instance pongiste et le groupement d’employeurs pour compléter le travail d’encadrement, notamment dans les clubs qui ne disposaient pas d’entraîneurs bénévoles diplômés. Avec le soutien des élus du comité et des clubs, il avait organisé des événementiels afin de promouvoir le tennis de table. Un historique point d’orgue programmé avec l’organisation des championnats de France des cadets et juniors à Espalion en mai 2020 a été contrarié par les circonstances sanitaires. Cette annulation a privé l’Aveyron de cette prestigieuse affiche promotionnelle.

Menace de placement sous tutelle du comité

Lors de cette AG, l’ensemble des actuels membres du comité et des représentants des clubs présents se sont déclarés indisponibles pour postuler au poste présidentiel vacant. Il est néanmoins heureux que Cindy Dassonville du club de Ping Vallon Marcillac, Germain Gaudel du club d’Entraygues et Éric Demange du club de Lioujas aient accepté de devenir membres de l’instance départementale.

C’est néanmoins dans une situation d’impasse et sous la menace latente du placement sous tutelle de la Ligue Occitanie que le comité se réunira prochainement pour tenter de trouver une providentielle nouvelle gouvernance.

Pour l’heure, la première phase des championnats et critériums départementaux a néanmoins été activée sur proposition des responsables de la commission sportive, Laurent Gaudel et Benjamin Cavarroc. Après la longue période d’interdictions de compétitions voire d’entraînements, il est heureux que les fanas de la petite balle blanche puissent enfin renouer avec leur passion sportive. Les clubs aveyronnais ont néanmoins besoin d’une instance départementale réglementairement composée pour en assumer les charges et responsabilités administratives statutaires.

Gilbert Douls
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?