Des bracelets anti-agression pour équiper les agents de Pôle emploi en Ile-de-France

  • Les bracelets permettent de déclencher une alerte en cas de danger.
    Les bracelets permettent de déclencher une alerte en cas de danger. Repro CP
Publié le

Sept cents de ces dispositifs ont été commandés alors que vient d'entrer en vigueur une réforme de l'assurance chômage potentiellement impopulaire. 

Ils sont précisément 695, et ces bracelets anti-agression ont été commandés par la direction francilienne de Pôle emploi. Selon France inter, qui a eu accès à une note interne autour de ce "Plan d'action sécurité".

Les bracelets permettent de déclencher une alerte en cas de danger, et ils seront accompagnés d'une centaine de bopitiers doté d'une sirène et d'un flash pour signaler, selon la note interne, "une agression ou une incivilité dont ils seraient victimes". 

Officiellement, aucun lien avec la récente réforme du régime de l'assurance chômage. « Le plan de sécurité, décliné au niveau local par chaque région, n’a rien à voir avec l’entrée en vigueur de la réforme de l’assurance chômage. Il vise à assurer aussi bien la sécurité des agents que celle des demandeurs d’emploi », affirme la direction de Pôle emploi dans un communiqué.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?