Sud-Aveyron : le rallye des Cardabelles de retour pour écrire une nouvelle histoire

Abonnés
  • Endeuillé en 2019, annulé en 2020, le rallye fait son grand retour, ce week-end.
    Endeuillé en 2019, annulé en 2020, le rallye fait son grand retour, ce week-end. Archives
Publié le

Annulé l’an dernier, le rallye est de retour sur les chemins du Sud-Aveyron, de vendredi à dimanche.
 

On recommence à zéro et on oublie tout. Tel pourrait être le credo de l’organisation à l’approche du rallye des Cardabelles, qui se court ce week-end sur les chemins du Larzac et du Sévéragais. L’épreuve comptant pour le championnat de France sur terre effectue un retour attendu, un an après une annulation en raison des incertitudes causées par l’épidémie de Covid-19. Il s’agira, aussi, des premiers vrombissements de moteur depuis l’édition 2019, endeuillée par le décès d’un spectateur, à la suite de la sortie de route d’un concurrent.

Dans ce contexte particulier, la course espère bien prendre un nouveau départ. Plusieurs changements opérés peuvent le permettre, à commencer par les modifications du parcours. L’étape du Larzac, courue le samedi, a été largement redessinée et proposera aux habitués un nouveau tracé. Une manière de tourner la page, puisque le virage du tragique accident de 2019 ne figure plus au programme. Quelques modifications concernent aussi la spéciale du dimanche, avec un passage dans le secteur du Massegros.

La nouveauté concerne aussi l’organisation du rallye. Jean-Louis Gilhodes a succédé à la présidence à François Tronc. "J’ai 80 bénévoles derrière moi qui se sont largement investis pour que cette édition ait lieu, lance le nouveau dirigeant. On avance, car il ne fallait pas que ce rallye s’arrête."

Décisif dans la course au titre national

Afin de chasser les mauvais souvenirs et de s’orienter vers un avenir plus réjouissant, le sport reste certainement le meilleur des remèdes. De ce point de vue, le week-end s’annonce prometteur. Alors que les Cardabelles marquent l’avant-dernière étape du championnat de France, un mois avant le Terre de Vaucluse, le classement est très serré, puisque les trois premiers, Benjamin Clemençon (Hyundai I20), Mathieu Franceschi (Citroën C3) et Cyrille Feraud (Citroën C4 WRC), se tiennent en un point. Le passage sur les 160 kilomètres de spéciale du sud du département – "le plus long rallye du championnat", dixit l’organisation – devrait donc être capital dans la course à la couronne nationale. "Le plateau est relevé", souligne Jean-Louis Gilhodes, alors que 145 équipages sont engagés, sur un maximum de 150.

"Les bénévoles ont fait des efforts pas possibles pour que tout se passe bien et pour pouvoir gommer cette image que nous pouvions avoir, poursuit le président. J’espère que tout le monde pourra se faire plaisir ce week-end." Et que le sport puisse, enfin, reprendre ses droits.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Sévérac D'aveyron

77800 €

Dans une résidence neuve, située au cœur du village de Séverac d’Aveyron, à[...]

22000 €

Cette maison médiévale sur 3 niveaux, vous offre l'opportunité de réaliser [...]

45000 €

Dans une résidence entièrement rénové, appartement T3 bis , libre de locati[...]

Toutes les annonces immobilières de Sévérac D'aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?