L’Aveyron en Seine remet le couvert à Paris

  • La première édition de L’Aveyron en Seine, servie à Paris en octobre 2019, avait été appréciée à l’unanimité.
    La première édition de L’Aveyron en Seine, servie à Paris en octobre 2019, avait été appréciée à l’unanimité. Didier Venom
Publié le , mis à jour

Orchestrée par "Centre Presse", la deuxième édition de cette initiative d’envergure est servie ce jeudi soir, avec 400 invités sur une péniche.

Comme cela a déjà été le cas en 2019, avec une soirée qui a fait l’unanimité, durant laquelle les convives en ont pris plein les yeux… et les papilles, la 21e édition du marché des pays de l’Aveyron, servie à Bercy, au pied de L’Oustal, en plein cœur du 12e arrondissement de Paris, de demain à dimanche, sera donc mise sur orbite dès ce soir avec l’opération d’envergure baptisée L’Aveyron en Seine. Ce deuxième millésime sera orchestré par Centre Presse, avec le précieux soutien de la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ail- leurs, impatiente de retrouver dès le lendemain matin les 67 exposants, pour 95 stands, d’un rendez-vous très attendu.

Après Le paquebot il y a deux ans, les quelque 400 invités embarqueront, au Trocadéro, sur la péniche Le diamant bleu pour, le temps d’une croisière de deux heures sur la Seine, le plaisir de déguster un repas gastronomique d’exception préparé à bord par six chefs aveyronnais : Michel Santos (La Guinguette à Rodez), Nicolas Geniez (L’Agriculture à Baraqueville), Benjamin Bergès (Le Coq de la Place à Rodez), Sébastien Gaches (Hôtel du Viaur à Ségur), François Arnaud (traiteur à Rodez), Clément Battut (pâtissier à Rodez).

Le concept gourmand de cet événement sera le même que celui partagé par les premiers à avoir été sur le devant de la scène en octobre 2019 : la mise en avant du patrimoine aveyronnais, de sa gastronomie, de ses atouts touristiques et faciliter les relations économiques entre l’Aveyron et Paris… Une soirée de lancement capitale à plus d’un titre ! "Je ne peux pas tout dévoiler mais il y aura des surprises ", promet Serge Gélis, directeur général délégué de Centre Presse.

A lire aussi : L'Aveyron en Seine sur les ondes de Sud Radio

 

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?