Le goût se met à table, dans les écoles et les Ehpad de Rodez

Abonnés
  • Les élus de la ville et le personnel préparent activement la semaine de toutes les saveurs.
    Les élus de la ville et le personnel préparent activement la semaine de toutes les saveurs. S.O. - Centre Presse
Publié le

La Semaine du goût a lieu du 11 au 17 octobre. Plusieurs animations sont prévues dans les écoles, les crèches et les Ehpad de la ville. Le jeudi 14 octobre, un menu spécialement prévu pour cette semaine du goût, sera servi aux élèves et aux résidents des maisons de retraite. 

La semaine prochaine, du 11 au 17 octobre, c'est la semaine du goût. Il sera partout question d'alimentation saine, de découverte de nouvelles saveurs et de cuisine, voire de gastronomie. Dans les écoles ruthénoises, les élus ont pris l'option de la simplicité et de la variété locale. "Il y aura beaucoup d'animations dans les écoles, tout au long de la semaine. Nous avons souhaité marquer le coup en mettant en place une grande tablée", souligne l'édile  Frédéric Rubio. 

Cette grande tablée aura lieu le jeudi 14 octobre, à la fois dans les cantines scolaires et dans les Ephad de la ville. Hormis le vin (un jus local bio), enfants et grands-parents auront le même menu : velouté de lentilles, truffade, fromage, pommes au four, fouace...."C'est une façon de faire partager les goûts de façon intergénérationnelle. Ce sera l'occasion pour les enfants et grands-parents de partager une expérience commune", confie Francis Fournié, adjoint à la ville. 

Du côté des personnes âgées,  la semaine du goût s'invitera aussi à table des Ehpad. Lors de la grande tablée, la truffade sera cuisinée en direct, devant les résidents. "C'est une façon de faire participer les résidents à la grande fête. Ils profiteront des bonnes odeurs de cuisine, de quoi réveiller des souvenirs ", ajoutent les élus, qui seront aussi de la partie pour ce déjeuner. 

Durant cette semaine, plusieurs animations seront mises en place. Selon les projets des écoles, les élèves pourront être reçues au sein des fournils et chez les boulangers pour des explications croustillantes. Et tandis que certains iront rendre visite aux chocolatiers, d'autres seront reçues derrière les fourneaux de la cuisine centrale. "Nous prévoyons également des jeux, des  quiz autour de la  découverte des goûts, en général et des quatre saveurs principales. Les enfants goûteront un  pain aux céréales, avec des fruits comme des figues pour cette découverte", souligne Frédérc Rubio. 

Des jeunes agriculteurs (JA)  iront aussi dans les classes pour parler de leurs métiers et leurs passions. "Ce sera l'occasion de faire connaître les filières de la viande et du lait", rappelle Fabienne Castagnos, adjointe. Il est vrai que ces deux filières n'ont plus le vent en poupe. Les jeunes agriculteurs devraient donc intervenir sur la qualité de ces deux aliments, pour redorer l'image de ces productions. 

Enfin, la ville compte participer activement à cette semaine en offrant un pot de miel, à chaque élève. Ce nectar est de fabrication locale, puisqu'il provient des ruches placées sur le toit de l'hôtel de ville. 

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?