Aveyron : un tri sélectif élargi, découvrez les liste des déchets à trier

  • Les consignes de tri vont évoluer au 1er novembre.
    Les consignes de tri vont évoluer au 1er novembre. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Le Sydom propose désormais aux usagers, depuis le 1er novembre,  de pouvoir trier de nouveaux emballages tels que les pots, barquettes, films plastiques, petits métaux et d'autres pourront ainsi rejoindre les poubelles jaunes. 

Les consignes de tri ont évolué à partir du 1er novembre. 100 % des papiers et des emballages se trient désormais dans les foyers aveyronnais !

D'abord, les consignes de tri sont étendues dans le département. Le but est de recycler et valoriser un maximum de déchets.

En 2022, comme le veut la loi, tous les départements français devront s’être mis en règle avec l’extension du tri.

Ainsi, le tri comprend désormais les emballages suivants.

  • Les plastiques

Toutes les barquettes en plastique et en polystyrène (ayant contenu des produits alimentaires comme : boîtes vides ayant contenu du taboulé, une salade composée, des carottes râpées, etc.), barquettes de viande, de poisson en polystyrène, barquette de beurre, de jambon, de charcuterie, etc.

Tous les pots, boîtes et tubes en plastique ayant contenu des produits alimentaires et d'hygiène : pots de yaourt, de compote, de desserts, de crème fraîche, boîtes de fromage, d'œufs, de chocolat en poudre, pots, boîtes et tubes pour produits d'hygiène et cosmétiques tels que les tubes de dentifrice, de gel lavant, de crème solaire, de maquillage et les tubes de médicaments en comprimés. 

Tous les sacs, sachets et films pour produits alimentaires comme les sachets de légumes frais, de croquettes, de riz, de pâtes, de pâte brisée, feuilletée, sablée, de fromage râpé, de bonbons, de brioche, de surgelés... et filets d'emballages pour fruits et légumes.

Tous les sacs, sachets en plastique pour produits d'hygiène et cosmétiques : sachets de disques de coton, de lingettes, de mouchoirs jetables...

Tous les films plastiques de suremballage ou alimentaires (lots, pack de bouteilles d'eau, de canettes), de rouleaux d'essuie-tout ou de papier toilette et film étirable alimentaire/cellophane.

  • Les emballages métalliques

Tous les bouchons et capsules de bouteille, collerettes et muselets en métal de bouteilles de champagne, de cidre, etc.

Tous les couvercles et opercules en métal : de pots en verre (confiture, sauce tomate, etc.) et les opercules en métal (sur les pots de crème, de yaourt, etc.)

Toutes les boîtes et capsules en métal : capsules de café, boîtes de pâtés pour animaux, boîtes en métal de crème cosmétique, blisters vides de médicaments.

Tous les sachets, poches et tubes : sachets de café, paquet de chips, de pistaches, de gâteaux apéritifs, tube de concentré, de tomate, etc. 

Réduire les coûts

À partir du 1er novembre donc, 17 kg/hab/an d'emballages pourront donc être rajoutés dans la poubelle jaune. Un grand pas en avant dans le tri des déchets alors que, sur les 232 kg/hab/an de la poubelle noire, relevés en 2019, 43 kg/hab/an auraient déjà dû se trouver dans la poubelle jaune.

Par ailleurs, le Sydom souligne que le coût de traitement (hors collecte) des déchets de la poubelle noire s'élève à 154,44 € TTC/tonne contre 73,74 € TTC/tonne pour la poubelle jaune en 2021.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Patounette Il y a 1 mois Le 27/10/2021 à 15:57

Vivement les prochaines vacances dans l'Aveyron. Ici dans le Var nous avons un grand retard en ce qui concerne le tri des déchets...à part peut être pour certains de les jeter sur les plages !