Sébastien Gaches, le plaisir du partage et de la cuisine, en toute simplicité

Abonnés
  • Sébastien Gaches a assuré le spectacle avec son flambadou, sur le toit de la péniche, en début de soirée.    
    Sébastien Gaches a assuré le spectacle avec son flambadou, sur le toit de la péniche, en début de soirée.     Didier Venom - Didier Venom
Publié le , mis à jour

Le cuisinier qui officie habituellement derrière ses fourneaux de l’hôtel du Viaur, à Ségur, a débarqué pour la première fois sur la péniche à l’occasion de la soirée organisée par Centre Presse dans le cadre de la deuxième édition de "L'Aveyron en Seine". À 40 ans, il prend toujours autant de plaisir à cuisiner et à faire partager les produits de sa région.

À quelques heures d’embarquer sur la péniche, Sébastien Gaches a le sourire. Pour la première fois, le patron de l’Hôtel du Viaur à Ségur va cuisiner pour près de 400 convives sur une péniche qui va sillonner la Seine au cours d’une croisière nocturne organisé par Centre Presse. Aux côtés de François Arnaud, Clément Battut, Benjamin Bergès, Michel Santos et Nicoles Geniez, le chef de l’Hôtel du Viaur se sent comme à la maison. « C’est vraiment une belle aventure. Tout le monde est fier de moi, je le vis un peu comme une consécration, lance-t-il, dans un grand sourire. J’intègre une bande de copains et je m’estime chanceux d’en faire partie. Même si j’ai une pensée toute particulière pour Cédric Gaston qui ne peut pas être là cette année. »

Réunir tout le monde autour d’une table

Particulièrement séduit par le projet, Sébastien Gaches entend profiter de l’occasion, et de cette scène ouverte sur la Seine, pour travailler et faire goûter ces fameux produits régionaux qu’il aime tant proposer à sa table. « Servir des produits de la région à Paris, à des Aveyronnais : c’est un concept qui me parle et me plaît ! Dans mon restaurant, je cherche avant tout à mettre en avant les produits et les producteurs avec lesquels je travaille et avec qui j’ai tissé des liens de confiance depuis de nombreuses années », explique Sébastien Gaches. « Et puis j’aime le principe de réunir tout le monde autour d’une table : que ce soit des entrepreneurs, des hommes politiques ou des gens normaux. Le partage se trouve aussi là, ce sont des valeurs que je défends dans mon restaurant. D’ailleurs, à son arrivée à Ségur il y a bientôt neuf ans, le cuisinier que j’étais était loin d’imaginer le succès que j’allais connaître. Je fais ce que j’aime et les gens semblent apprécier, glisse-t-il. Chaque jour, j’ai de nouvelles surprises, c’est une nouvelle aventure qui commence. »
En cuisine, comme à l’extérieur, Sébastien Gaches expérimente, tente et s’amuse. « Je ne me prends pas au sérieux, mais je suis très sérieux en cuisine lorsqu’il s’agit de faire goûter mes plats. » D’ailleurs, le chef de l’Hôtel du Viaur est aussi à l’aise en cuisine que sur les réseaux sociaux. Il aime se mettre en scène, toujours au service des produits qu’il affectionne.
Cette péniche parisienne lui offre une scène propice à mettre en valeur son travail : avec son capucin, le fameux flambadou. Paris, c’est également la rencontre avec d’autres Aveyronnais. Ceux que Sébastien Gaches a pris plaisir à réunir autour d’une bonne table.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Ségur

124000 €

Exclusif, maison de village de 1948 offrant une surface habitable d'environ[...]

170000 €

Bienvenue à Ségur situé sur le plateau du Lévézou entre Rodez et Millau à p[...]

90000 €

A saisir, à environ 30 min de Rodez et 15 min de Laissac, un bel ensemble i[...]

Toutes les annonces immobilières de Ségur
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?