Un marché gourmand qui méritait le détour

  • Stand de gelée royale en arrière-plan.
    Stand de gelée royale en arrière-plan.
Publié le

En parallèle du "Festiboeuf", le marché gourmand tenait aussi ses promesses avec une large palette d’exposants. Deux filières étaient représentées, bio et viandes réparties sur 17 stands, pour la plupart dans le gymnase, les stands alimentaires étaient restés devant l’entrée des halles. Un travail, réalisé par Francis Grèzes, nouveaux bénévoles du comité foire. Une occasion de mettre à l’honneur des producteurs, bien souvent en circuit court : la belle de Trébas, une bière de caractère, du vin rouge issue du Gaec de Saint-Austremoine. Se régaler avec des produits à base de safran de Cabanès, comme le fromage de chèvre, goûter le miel des ruchers du Viaur, ou la gelée royale du rucher du Cabanou, était un vrai plaisir partagé par les chalands venus remplir leur cabas. Un marché gourmand qui n’avait pas oublié d’ajouter une touche d’exotisme avec des plats réunionnais où des produits à base de vanille de Madagascar de Pampelonne. Des habitués du marché du samedi s’étaient déplacés pour l’occasion, rejoindre un collègue qui proposait des hamburgers à base de viande de porc. L’accès était gratuit, sur présentation du pas sanitaire.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?