Internationaux de Rodez : Arthur Reymond et Eva Forneiro, pour le meilleur et… le tennis

Abonnés
  • Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi.
    Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Photos Jean-Louis Bories
  • Arthur Reymond et Eva Forneiro, pour le meilleur et… le tennis Arthur Reymond et Eva Forneiro, pour le meilleur et… le tennis
    Arthur Reymond et Eva Forneiro, pour le meilleur et… le tennis
  • Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi.
    Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Jean-Louis Bories
  • Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi.
    Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Photos Jean-Louis Bories
  • Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi.
    Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
  • Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi.
    Engagés dans deux tournois différents, Eva Forneiro et Arthur Reymond ont disputé leurs rencontres au même moment sur deux courts voisins, hier après-midi. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le

Compagnons dans la vie, Eva Forneiro et Arthur Reymond se sont retrouvés au même moment sur les courts de Vabre, vendredi 15 octobre. Un moment unique, même s’il s’est terminé par une défaite pour chacun d’eux.

Sportivement, la journée du vendredi 15 octobre ne laissera pas une trace impérissable dans la mémoire d’Eva Forneiro et d’Arthur Reymond. Engagés sur les courts de Vabre, ils ont tous les deux connus le même sort : une défaite au terme d'un match disputé. Tandis que la première s’est inclinée pour son entrée en lice dans le tournoi CNGT face à Alicia Martial (7-6, 6-4), le second a rendu les armes contre Antoine Escoffier (7-5, 6-7, 6-1) en quart de finale des Internationaux de Rodez, après 2 h 30 d’une bataille intense.

Mais nul doute que les deux joueurs, en couple hors des courts, conserveront un souvenir particulier de leur après-midi aveyronnais, eux qui ont été engagés pour la première fois dans des tournois se déroulant dans la même semaine et la même ville. Mieux, ils ont joué de manière simultanée sur deux courts voisins et leurs rencontres se sont achevées avec deux minutes d’écart…

Cette originalité est la cause d’un calendrier inédit cette année, puisque le tournoi féminin CNGT de Rodez, pour lequel concourent les meilleures joueuses de niveau national, a été programmée en même temps que les Internationaux en raison du contexte sanitaire, alors qu’il devait initialement avoir lieu en avril. Leur présence commune a aussi été favorisée par les organisateurs, qui ont invité Eva Forneiro, dont le classement ne permettait pas de figurer dans le tableau final.

Ils essayaient de suivre ce qui se passait sur l’autre court

De quoi donner lieu à des situations cocasses, puisque chacun essayait de suivre ce qui se passait sur le terrain d’à côté. Sur ce point, la configuration des lieux a donné un avantage à Arthur Reymond, qui pouvait facilement jeter un coup d’œil sur le panneau lumineux de l’autre court à chaque changement de côté, chose impossible à faire pour sa compagne. Elle avait tout de même tendance à souvent se retourner au moment de gagner sa chaise, afin de grappiller quelques informations. "Je percevais des annonces de score, par moments je l’entendais râler contre l’arbitre, mais c’était assez dur de comprendre où il en était", témoigne Eva Forneiro. "Pour ma part, il y a un moment où je me suis rendu compte que j’avais raté une première balle, car j’étais concentré sur l’annonce de leur arbitre, sourit Arthur Reymond. Par conséquent, j’ai bien pris le temps de me focaliser sur ce que j’avais à faire avant de jouer le second service !"

En participant ensemble aux épreuves ruthénoises, le couple basé à Toulouse a pu passer du temps ensemble. Ce qui n’est pas toujours possible, en raison des déplacements d’Arthur Reymond, qui parcourt de nombreux kilomètres pour participer aux tournois Future, comme celui de Rodez. Sa compagne, qui évolue à un niveau amateur, le suit parfois lors de ses déplacements, comme cela avait le cas dernièrement à Bagnères-de-Bigorre. "Depuis fin août, j’ai dû passer neuf ou dix jours à la maison, détaille-t-il. Ce n’est pas toujours facile, surtout pour moi qui aime bien être à la maison."

Arthur Reymond à Rodez comme à la maison

Au moins, en venant en Aveyron, le récent finaliste des Internationaux de Nevers, en pleine progression ces derniers mois, a eu le sentiment de se sentir comme chez lui. Le Toulousain est en effet originaire du département par ses grands-parents, qui sont d’ailleurs impliqués dans l’organisation du tournoi. Jean-Claude confectionne le trophée remis aux vainqueurs, tandis qu’Evelyne est bénévole à la partie restauration. "J’aime venir ici car je m’entends bien avec tout le monde. J’ai l’habitude de jouer sur ces courts depuis que je suis tout petit", appuie le joueur de 22 ans.

Une familiarité que ne partage pas Eva Forneiro, qui n’avait jamais joué à Vabre et a pris part à son premier tournoi du circuit CNGT. "C’était même ma première rencontre avec des juges de lignes, précise la native de Saint-Girons, en Ariège. Pour ma part, je ne fais pas seulement du sport, puisque je viens d’être diplômée en ostéopathie." Des ambitions différentes dans le tennis, certes, mais un destin lié, qui leur a permis de se retrouver, durant un après-midi, sur les courts de Vabre.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

244000 €

A vendre coeur de ville de Rodez, dans un quartier proche de toutes les com[...]

81000 €

Rodez Type 2 avec belle vue, exposition Sud d'une surface d'env 46 m2. Chau[...]

149000 €

En plein centre ville, venez découvrir cet appartement T3 de 75 m2 entièrem[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?