Salon de tourisme : l'Aveyron joue groupé à Paris !

  • Accompagnés par les représentants de l'Agence départementale de tourisme, dont le président Jean-Luc Calmelly mais aussi Audrey Carles et Ariane Wursteisen, douze prestataires ont fait stand commun au salon du tourisme de groupe à Paris.
    Accompagnés par les représentants de l'Agence départementale de tourisme, dont le président Jean-Luc Calmelly mais aussi Audrey Carles et Ariane Wursteisen, douze prestataires ont fait stand commun au salon du tourisme de groupe à Paris. Rui DOS SANTOS
Publié le

Sous l'impulsion de l'Agence départementale du tourisme et de son président Jean-Luc Calmelly, l'Aveyron a signé un retour en force à l'IFTM, salon professionnel multicibles (affaires, loisirs, groupes...) de tourisme et des voyages, qui a eu lieu durant cinq jours au Parc des expositions, porte de Versailles, à Paris. Douze prestataires (ça ne s'invente pas !) ont ainsi fait stand commun afin de rencontrer prospects et clients, de faire connaître leur territoire, et de présenter offres et nouveautés. Sans négliger l'accueil des journalistes de la presse parisienne et magazine, ainsi que des blogueurs et auteurs Youtubeurs. 

Soleil évasion, Domaine du Roc nantais, Domaine de Gaillac, Vélorail du Larzac, Cités templières et hospitalières du Larzac, Viaduc de Millau, L'Oustal Pont-les-Bains, Hôteliers et Logis de l'Aveyron, VTO (avec son nouveau service réceptif Ambassade aveyronnaise), compagnie aérienne Amelia, Club des Sites et BtoB-groupes-Mice. Ce sont ainsi douze prestataires aveyronnais qui ont fait stand commun durant cinq jours, au coeur du hall 1 du Parc des expositions, porte de Versailles, à Paris, à l'occasion du salon IFTM, un salon professionnel multicibles (affaires, loisirs, groupes...) du tourisme et des voyages. Un rendez-vous dont les chiffres donnent le vertige : 200 destinations, 1 700 marques, 34 000 professionnels, 150 conférences... Ce stand de plus de 40 m2 présentait un véritable vélorail, permettant la découverte du Larzac de manière insolite, et des produits du terroir, dont le roquefort des Caves Société, ont donné un avant-goût du bien-vivre aveyronnais.

"Certains de ces ambassadeurs sont longtemps venus chacun de leur côté et l'Agence de développement du tourisme les a encouragés à faire cause commune, se réjouit son président Jean-Luc Calmelly. Après une année blanche, tout le monde piaffait d'impatience et, pour ce retour en force, nous avons donné rendez-vous aux agences de voyages, aux tours opérateurs, aux autocaristes, aux associations". L'objectif n°1 était de "revenir aux fondamentaux pour un slow tourisme". L'élu bozoulais liste les arguments qu'il a pris plaisir à développer auprès des journalistes de la presse parisienne et magazine, des blogueurs et des Youtubeurs : "Retrouver la campagne de son enfance, se poser dans des paysages préservés, admirer des sites célèbres ou confidentiels, un petit bâti pittoresque ou un patrimoine plus prestigieux, savourer des produits locaux cuisinés selon des recettes ancestrales ou revisitées par des chefs audacieux". Il est intarissable sur le sujet : "Il est possible de prendre le temps de partager des activités simples ou plus insolites, profiter d'animations à échelle humaine ou d'événements d'envergure, admirer les savoir-faire traditionnels, mais également l'innovation dont les Aveyronnais sont capables". 

Rui DOS SANTOS
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
FronGera12 Il y a 1 mois Le 17/10/2021 à 10:32

Sans chauvinisme
La marque ''Aveyron'' est une valeur sûre,
Rien à voir les petites PME et TPE qui n'ont pas forcément pignon sur rue mais qui ont des échanges commerciaux hors départements voire à l'international
Bravo à ceux qui oeuvrent pour promotionner notre savoir faire