Aveyron : Bès-Bédène sur son piton rocheux

Abonnés
  • Bès-Bédène sur son piton rocheux
    Bès-Bédène sur son piton rocheux
  • Bès-Bédène sur son piton rocheux
    Bès-Bédène sur son piton rocheux
  • Bès-Bédène sur son piton rocheux
    Bès-Bédène sur son piton rocheux
Publié le

Direction aujourd’hui le nord du département et plus exactement le piton rocheux où se trouve le hameau de Bès-Bédène (celui-ci tire son nom des bois qui, autrefois, couvraient sa presqu’île de bouleaux, "besses" en patois ; Bédène, ou Viadène, quant à lui, désignerait la dixième voie romaine qui passait sur le pont à une seule arche construit au XIIIe siècle). Cette balade est classée trois étoiles, c’est-à-dire difficile. Deux raisons à cela : un sentier escarpé demandant des mollets quelque peu aguerris et, surtout, des plaques granitiques glissantes, surtout à cette saison. Même si, à certains endroits, cordes et échelle sont là pour sécuriser les marcheurs. Une balade qui ne pourrait pas être réalisée sans les bons conseils des topoguides du comité départemental de randonnée pédestre de l’Aveyron.

Le départ de cette balade se fait du parking qui se trouve dans le hameau, tout proche d’un café où sont exposées, derrière sa vitrine, quelques cartes postales de ce haut lieu touristique, classé parmi les "Sites remarquables de France et d’Europe".

Les marcheurs sont invités à descendre jusqu’au pont (1). Juste après ce dernier, prendre à droite un sentier qui s’élève dans un bois composé de châtaigniers, de bouleaux ensuite et, enfin, de chênes et de frênes. Les mollets sont mis à rude épreuve, et cela n’est pas fini ! Après l’élargissement du chemin à hauteur d’un chaos granitique, s’engager à droite par un sentier qui dévale une assez forte pente par une succession de virages. Des cordes sont les bienvenues pour éviter chutes et glissades. Une échelle a même été installée dans une partie quelque peu boueuse (surtout à cette saison) et donc dangereuse. Poursuivre ce chemin au balisage jaune et franchir plusieurs petits ruisseaux et ravins avant de remonter vers la fameuse grotte aux loups (photo).

Grimper ensuite à travers la lande (2) jusqu’à une arête rocheuse où culmine la croix du calvaire tout en admirant l’église romane du XIIe siècle et son clocher à peigne. Descendre ensuite à gauche sur le sentier qui rejoint la Selves (3).

Avant d’enjamber la Selves grâce à une passerelle (4), l’endroit est idéal pour une pause pique-nique par exemple. Car, la remontée, même aidée sur une centaine de mètres par une corde, n’est pas de tout repos. Après les potagers, le chemin devient plus large jusqu’à son arrivée, au-dessus de l’église.

Pratique

- Distance : 6,5 km- Durée : 2 heures- Dénivelé positif : 170 m- Difficulté : difficile- Balisage jaune- Situation : depuis Entraygues-sur-Truyère, prendre la D34 en direction de Saint-Amans-des-Côts ; à Volonzac, tourner à droite.- Parking : sur la place du hameau.- Contacts : office de tourisme Aubrac Viadène au 05 65 44 81 61 ou sur le site aubrac-viadene.com ; comité départemental de randonnée pédestre de l’Aveyron au 05 65 75 54 61 (aveyron@ffrandonnee.fr) ou sur le site internet randonnee-aveyron.fr
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Campouriez

54000 €

Sur les hauteurs et à moins de 10 minutes d'ENTRAYGUES SUR TRUYERE, venez v[...]

Toutes les annonces immobilières de Campouriez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?